Hirondelle rustique

Conseil Biodiversité
Hirondelles rustiques

Hirondelles rustiques (Hirundo rustica) © Pixabay

Description

  • Longueur : 19-22 cm
  • Longévité maximum : 16 ans
    Reconnaissable à sa queue comportant deux grands filets (les deux rectrices externes) chez le mâle. Ces rectrices sont plus courtes chez la femelle. Gorge rouge brique. Dessus bleu foncé avec reflets métalliques qui contraste avec le dessous blanchâtre lavé de roux.

Répartition

On trouve cette espèce presque partout dans le monde sauf aux pôles : l’hirondelle rustique est une espèce cosmopolite.

Habitat
Recherche les granges, les étables et autres bâtiments agricoles pour nicher, d’où son nom anglais : Barn Swallow = l’hirondelle des granges. Il s’agit d’une espèce anthropophile.

Biologie, reproduction

  • Migration : arrive dès la fin février d’Afrique, dans le sud de la France. Ce sont de grandes migratrices qui passent l’hiver en Afrique équatoriale. Les hirondelles sont sensibles à la faim et au froid. Elles se réunissent par centaines sur les fils ou sur les toitures avant d’entreprendre leur voyage. Certaines d’entre elles parcours jusqu’à 12000 km/an.
  • Nidification : Niche de mai à août. Confectionne un nid en forme de demi-coupe constitué de salive et de boue auxquels sont ajoutés des brins de laine ou de paille. Le nid est fixé contre une poutre ou un gros clou à l’intérieur d’un bâtiment. Deux à trois couvées de 4 ou 5 oeufs.
  • Incubation de 14-15 jours. Envol entre 19 et 21 jours.

Nourriture

Capture des insectes en vol, d’où une large commissure du bec pour accroître les chances de captures.

Statut

  • Espèce intégralement protégée (arrêté ministériel du 29 octobre 2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection) ;
  • Population en déclin.

 

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche espèce de l'Observatoire des Oiseaux des Jardins ci-dessous.