photo mac 180Membre fondatrice, avec neuf ONG du Grenelle de l'Environnement, la LPO fait partie de trois des six groupes (biodiversité, production et consommation durables, gouvernance) et d'un des deux ateliers intergroupes (OGM) du Grenelle. Elle participe activement à leurs travaux et contribue à la défi nition des 268 propositions faites dans la cadre de ces consultations.

Première fête de la nature
La LPO s'investit dès la première édition de cette grande fête, lancée à l'initiative du Comité français de l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et du magazine "Terre Sauvage". Depuis, elle propose plus de 150 animations gratuites chaque année. En 2012, la thématique choisie est celle de l'oiseau, en clin d'œil au centenaire de notre association.

45 000 adhérents
La LPO franchit le seuil des 45 000 adhérents qui la soutiennent pour défendre les oiseaux, la biodiversité, les espaces naturels et, par conséquent, l'avenir de l'homme. Grâce à son réseau, la LPO fédère autour d'un même objet un large public : de l'ornithologue expérimenté au particulier qui souhaite préserver la biodiversité dans son jardin, en passant par l'éco-volontaire d'une réserve naturelle ou le soigneur d'un centre de sauvegarde.

Création de la mission migration
Sous l'impulsion de la LPO, huit associations (la LPO, Organbidexka Col Libre, le Centre ornithologique Rhône-Alpes, le Groupe ornithologique normand, le Groupe ornithologique corse, la Maison de l'Estuaire, le Clipon et Picardie Nature), appuyées par des experts indépendants, créent la Mission Migration (2007) et sa base de données en ligne www.migraction.net (2008).
Ce réseau, ouvert à tous, a pour objectif de mutualiser les savoirs, de partager les passions, de diffuser les connaissances et de mobiliser l'énergie de chacun afi n de garantir l'avenir des oiseaux migrateurs et des espaces dont ils dépendent.

Partager