web guillet

Chercheure contractuelle au MNHN depuis 2011. Ses travaux s’inscrivent dans le champ de la stratégie et de la sociologie de l’action collective sur les questions de protection de la nature.

Elle est titulaire d’une thèse sur les stratégies des ONG de conservation de la nature. Elle a ensuite abordé le rapport dialectique entre l’environnement et le développement à l’échelle internationale, puis dans les processus d’aménagement des territoires. Depuis 2015, elle travaille en particulier sur l’artificialisation des espaces naturels et agricoles, et les politiques publiques comme la séquence éviter, réduire, compenser, visant à répondre à cet enjeu

Partager