web elisetancoigne

Post-doctorante à l’Université de Genève, elle travaille sur l’histoire des sciences participatives, ses projets de recherche font appel aux capacités d’observation, de collecte, d’analyse (ou à l’expérience) de bénévoles extérieurs.

Ses travaux portent plus particulièrement sur le phénomène de participation en agronomie, à travers l’histoire de la création de ferments lactiques fermiers en région Rhône-Alpes.

Ses premiers travaux, après des études de systématique au Muséum national d’Histoire naturelle, portaient sur les services écosystémiques et la taxonomie zoologique.

Partager