À proximité de Tonnay-Charente, le vendredi 17 janvier 2014, une automobiliste observe un couple de Cigognes blanches en vol depuis plusieurs minutes. Alors que les oiseaux survolent le bois de l'Audonnière, au bord de la départementale 137, un coup de feu retentit, foudroyant l'un d'entre eux qui tombe à pic dans le bois.

Cigogne blanche (Ciconia ciconia) - crédit photo : Chistophe Sidamon PessonCigogne blanche (Ciconia ciconia) - crédit photo : Christophe Sidamon PessonL'automobiliste contacte alors M. Claude CHAMPAGNE, Maire de Cabariot, et les pompiers qui préviennent immédiatement la LPO.

Sans attendre, la LPO se rend sur place afin de récupérer l'oiseau grièvement blessé et le transporter vers une clinique vétérinaire de Rochefort qui est membre bénévole du réseau de collecte des oiseaux blessés de Charente-Maritime.

Malgré les soins prodigués, la Cigogne blanche n'a malheureusement pas pu être sauvée. La radiographie confirme que l'oiseau est criblé de plomb.

Cette Cigogne blanche a été baguée, alors qu'elle était poussin, le 18 juin 1996 à Zegveld (Utrecht – Pays-Bas) et était âgée de 17 ans 7 mois et 10 jours (source : Vogeltrekstation / CRBPO). L'oiseau était-il en migration, en hivernage ou s'installait-il pour nicher ? Sa mort ne permet pas de le savoir.

Devant cette nouvelle « bavure », la LPO a porté plainte contre X et espère que l'enquête de gendarmerie permettra de trouver l'auteur de cet acte inqualifiable. Pour mémoire, les dernières cigognes blanches abattues en Charente-Maritime par un chasseur datent de juillet 2011, dans la région de Saintes.

Alors que depuis le 28 décembre 2013 les Cigognes blanches, espèce emblématique de la Charente-Maritime et du Pays Rochefortais, ont entamé leur retour de migration en nombre sur leur site de reproduction, la LPO s'étonne que l'on puisse confondre une cigogne blanche avec une espèce gibier. Elle espère que la destruction de cet oiseau n'est pas imputable à une vengeance à l'égard des actions menées par la LPO en faveur de la biodiversité. Et elle demande aux autorités cynégétiques de la Charente-Maritime de sensibiliser les porteurs de fusil au respect des règlements.

Allain BOUGRAIN DUBOURG
Président de la LPO

Télécharger le communiqué de presse

Partager