Un Faucon pèlerin a récemment été victime d'un tir et retrouvé à Guilers dans le Finistère.

C'est le deuxième faucon plombé dans ce département en moins de deux mois. La LPO et Bretagne vivante ont toutes deux porté plainte dans ces deux procédures.Radiographie du Faucon pèlerin Radiographie du Faucon pèlerin

Un Faucon pèlerin a été tiré le 21 février dernier et retrouvé blessé à Guilers (29) dans le jardin d'un particulier. Emmené chez une vétérinaire à Saint-Renan, l'oiseau est mort le lendemain. Du plomb a été retrouvé dans le corps de l'animal.

En France, le faucon pèlerin a été quasiment exterminé au 20ème siècle. Il est protégé sur l'ensemble du territoire depuis 1981 et ce n'est que depuis une quinzaine d'années qu'on observe son retour progressif en Bretagne, région dont il avait disparu dans les années 1960. Cependant, encore aujourd'hui, les rapaces font l'objet de persécutions injustifiées alors que le rôle important que jouent ces prédateurs dans nos écosystèmes ne fait désormais plus débat.

Une recrudescence d'actes malveillants envers les rapaces lors de la saison de chasse passée

Ces faits sont d'autant plus préoccupants que c'est le deuxième faucon pèlerin tiré dans le département du Finistère lors de la saison de chasse 2014-2015. Le premier oiseau, retrouvé dans un roncier sur la commune d'Ergué-Gabéric le 29 décembre 2014, avait été soigné à l'école vétérinaire de Nantes avant de finalement succomber à ses blessures. La LPO et Bretagne Vivante – SEPNB avaient déjà fait part de leur consternation face à ces actes de destruction délibérée d'une espèce protégée par la loi.

Ailleurs en France, le constat est identique : Fin octobre 2014 un Milan Royal – une espèce menacée bénéficiant d'un Plan National d'Action ! – a été abattu dans les Hautes-Pyrénées. En janvier 2015, c'est une Buse variable qui fut victime d'un tir en Charente-Maritime.

Ce triste bilan rappelle que la saison de chasse est chaque année une période propice à des actes malveillants envers les rapaces.

La LPO et Bretagne Vivante condamnent fermement ces actes et rappellent que leurs auteurs contribuent à discréditer la chasse et les chasseurs aux yeux du grand public.

S'agissant des faucons pèlerins abattus dans le Finistère, la LPO et Bretagne Vivante ont porté plainte contre X pour destruction par tir d'espèce protégée.

Plus d'informations

Téléchargez le communiqué de presse

Contacts presse

LPO Finistère : finistere@lpo.fr : 06 76 63 00 99

Bretagne Vivante, Patrick Philippon : 06 07 58 59 67

Partager