Après la Cigogne blanche abattue en vol le vendredi 17 janvier 2014 à Cabariot, c'est au tour d'un Faucon émerillon d'être la victime d'un coup de fusil malencontreux dans notre département.

Faucon émerillon (Falco columbarius) - Crédit photo : Steven Renou / LPOFaucon émerillon (Falco columbarius) - Crédit photo : Steven Renou / LPOCe petit rapace, originaire du Nord de l'Europe, hivernant régulier mais peu commun en France et en Charente-Maritime (20 à 50 individus), a été trouvé par une personne au bord de la route D122 sur la commune de Geay et apporté à la LPO Espace Nature ce mercredi 5 février dans l'après-midi avec l'aile gauche pendante.

Aussitôt pris en charge par les équipes de la LPO, cet oiseau a été transféré à la clinique vétérinaire de Rochefort, qui bénévolement, apporte les premiers soins aux oiseaux blessés de Charente-Maritime.

Malgré les soins prodigués à l'oiseau, ce Faucon émerillon a succombé dans la matinée du 6 février 2014. La radiographie montre la présence de métal dans le corps de l'oiseau, très probablement des éclats de plombs provenant de cartouches de chasse.

Devant cette nouvelle « bavure », la LPO va porter plainte contre X. En moins d'un mois, ce sont deux espèces protégées qui ont été trouvées, victimes d'actes inqualifiables

Comme pour la Cigogne blanche, ce faucon ne peut être confondu avec une espèce gibier et comme tous les rapaces, il est protégé.

La LPO se demande enfin quand les responsables des ACCA, sociétés de chasse locales, prendront des mesures vis-à-vis des « mauvais chasseurs » qui font du tort à l'image d'une chasse respectueuse des espèces et de la réglementation.

Allain BOUGRAIN-DUBOURG
Président de la LPO

Contacts Presse

Carine Brémond
Attachée de presse LPO France
Tél : 06 34 12 50 69

Nicolas Gendre
Responsable de programmes
Tél : 06 86 77 22 06

Document

Téléchargez le Communiqué de presse en pdf

Partager