Après son centenaire en 2012, la LPO crée à nouveau l'événement ! « Tous Biodiv'acteurs », tel est le titre de la nouvelle campagne de communication que la LPO lance à destination du grand public.

Pour traduire l'élargissement de son périmètre d'actions de la protection des oiseaux à la préservation du vivant, la LPO avait adjoint à son logo initial la mention « Agir pour la biodiversité ». Dès lors, la campagne de communication se devait d'évoluer elle aussi. Acteur de terrain majeur, la LPO retrace avec force sa particularité et donne à chacun les clés pour agir partout en France.

Tous Biodiv'acteurs !

Une campagne « coup de poing » (imaginée par l'agence CSUPER !)

Le visuel de l'annonce est un arbre en forme de poing qui surgit de la terre au cœur d'un environnement écologiquement détruit. Il invite à rallier la cause d'une Nature agressée, il propose à chacun de s'engager, d'agir.

CSUPER! a fait appel à Myriam Catrin, rompue à la technique de matte painting. Reconnue mondialement dans son domaine, cette graphiste basée en Nouvelle-Zélande est aussi la maman de l'arbre de vie d'Avatar ainsi que de Smaug, le spectaculaire dragon, anti-héros du Hobbit.

Cette campagne « coup de poing » souhaite ainsi honorer les hommes et les femmes, bénévoles et adhérents, qui accomplissent des actions majeures aux côtés de la LPO pour lutter contre le déclin de la biodiversité avec la volonté de servir les générations futures.

Elle fait l'objet d'une recherche d'espaces gracieux auprès des supports publicitaires presse et affichage.

À chacun selon ses envies et possibilités

La LPO a fait le constat qu'une vaste majorité de la population était désireuse de contribuer à préserver la biodiversité sans trop savoir comment s'y prendre. C'est autour de cette attente que l'idée d'une communication utile a été retenue, basée sur une offre d'actions à partager. Elle s'articule autour de mots clefs correspondant aux programmes développés par chacun au sein de l'association et de son réseau, comme « Agir sur le terrain », « Découvrir et apprendre », « Militer », « S'équiper »… Chacun peut s'inscrire dans une action qui lui convient à consulter via un menu spécial du site internet www.lpo.fr

Ensemble nos victoires gagnent du terrain

La LPO reste aussi déterminée et animée de la même passion que ses aînés qui ont combattu la chasse aux macareux, il y a un siècle. Pour agir, chacun peut s'investir à son niveau. Le simple fait d'adhérer à la LPO constitue un acte de solidarité.

C'est en sauvant les macareux moines en 1912, que la LPO s'est lancée dans un combat qui s'étend aujourd'hui à l'ensemble du vivant. De 2.500 membres en 1977, la LPO est passée à 46 000 en 2013 tandis que 5000 bénévoles s'engagent pour faire reculer l'érosion de la biodiversité.

Avec ses associations locales, partout en France, la LPO œuvre au quotidien pour secourir des espèces, entretenir des espaces naturels, recenser les espèces en voie de disparition, porter l'éducation à l'environnement…

En 1921, le 1er refuge LPO est créé dans le nord de la France. Aujourd'hui, plus de 16 000 refuges accueillent la faune et la flore sauvages et constituent le 1er réseau de jardins écologiques en France en faveur de la biodiversité de proximité. Grive musicienne, pie bavarde, Roitelet huppé, Epervier d'Europe ou Chouette hulotte… peuvent trouver un sanctuaire dans les jardins. A une époque où le déclin des oiseaux est avéré, notamment, par la raréfaction des milieux naturels indispensables à leur survie, les jardins et refuges LPO offrent un havre de paix essentiel au peuple des airs.

Depuis 2000, la LPO a mis en place un programme spécifique « oiseaux en détresse », pour venir en aide à la faune sauvage en détresse, notamment aux oiseaux, qu'ils soient mazoutés, blessés, trop jeunes ou anormalement affaiblis. En 1984, six ans après le naufrage de l'Amoco Cadiz, l'association a ouvert son premier centre de sauvegarde, spécialisé en oiseaux marins à l'Ile Grande dans les Côtes d'Armor. Depuis 1983, sept autres centres de sauvegarde ont été créés grâce à la mobilisation de sympathisants. 2012, 10 ans après l'Erika, la LPO obtient la reconnaissance du préjudice écologique.

Poursuivant son engagement, la LPO propose aujourd'hui d'aller plus loin pour protéger la biodiversité. Comment ? En devenant « Biodiv'acteurs ». La LPO donne à chacun les clefs pour agir sur www.lpo.fr ou en appelant le 05 46 82 12 34.

Contacts

Thierry Dutertre
Directeur Communication et Partenariat
thierry.dutertre@lpo.fr
Tél : 06 30 52 70 62

Carine Brémond
Attachée de presse LPO France
carine.bremond@lpo.fr
Tél : 06 34 12 50 69

Document

Téléchargez le communiqué de presse en PDF

Partager