La LPO organise deux soirées d'écoute du Râle des genêts afin d'effectuer un suivi de la reproduction de cette espèce hautement menacée.

Sept équipes de bénévoles se sont déjà mobilisées le 13 mai et recommenceront le 3 juin prochain pour effectuer le suivi de l'ensemble des communes traversées par le fleuve Charente en Charente-Maritime.

Le Râle des genêts est un oiseau migrateur de la famille des Rallidés. Son plumage, brun-jaunâtre strié de noir, lui vaut le surnom de Roi des cailles. Présent en Europe pendant la période de reproduction, il migre en Afrique du Nord de septembre à mars. Sa population a sévèrement décliné en Europe au cours du siècle dernier, du fait de la disparition et des transformations de son habitat principal : les prairies naturelles. L'intensification de l'agriculture est la cause principale de son déclin. Les fauches effectuées de plus en plus tôt dans l'année et l'utilisation de faucheuses rapides ne laissent pas le temps aux jeunes de s'échapper. On ne compte aujourd'hui en France plus que 300 mâles chanteurs, contre 2 800 en 1970, dont une dizaine dans notre département.

Râle des genêts (Crex crex) - Crédit photo : Emile BarbeletteRâle des genêts (Crex crex) - Crédit photo : Émile Barbelette

Le suivi de la reproduction du Râle des genêts permet de mesurer l'impact des mesures de protection qui ont été mises en place dans les régions étudiées.

Le programme européen Life + Nature « Protection des sites de reproduction et réalisation d'actions novatrices et démonstratives favorables au Râle des genêts » (2011-2015) porte sur trois sites pilotes : les basses vallées angevines (BVA), la moyenne vallée de l'Oise et la moyenne vallée de la Charente.

Plusieurs apports scientifiques sont attendus de ces suivis annuels :

  • L'évolution du nombre de chanteurs de Râle des genêts
  • L'évaluation de l'efficacité des actions de conservation mises en œuvre dans le cadre du programme Life +
  • Des préconisations concrètes de conservation
  • L'évolution de la superficie favorable au Râle des genêts

Ce travail est complété par un suivi par radiopistage des individus, afin de déterminer précisément les zones de refuge du Râle des genêts, et par un suivi des fauches (dates, superficie, modes de fauche) permettant d'évaluer leur impact sur la survie de l'espèce.

En France, le Râle des Genêts est considéré comme une espèce « en danger ». Il bénéficie ainsi d'un certain nombre d'actions pour éviter sa disparition, comme le programme Life + Nature et un Plan National d'Action notamment.

Informations complémentaires

Plus d'infos sur www.rale-des-genets.fr

Téléchargez le communiqué de presse

Contacts Presse

Carine Brémond
Attachée de presse LPO France
carine.bremond@lpo.fr
06 34 12 50 69

Anne Vallade
Responsable de programmes - LPO France
anne.vallade@lpo.fr
05 46 82 12 52

Partager