Dans le cadre du programme européen de protection de l'environnement Life + Nature, la LPO France, la LPO Anjou et le Conservatoire d'espaces naturels de Picardie organisent un séminaire de deux jours à Péronne (Picardie) les 22 et 23 mai, pour évaluer les mesures de protection du Râle des genêts.

Râle des genêts (Crex crex) - Crédit Photo : Louis-Marie PréauRâle des genêts (Crex crex) - Crédit Photo : Louis-Marie Préau

Le Râle des genêts, oiseau migrateur de la famille des Rallidés, a vu sa population diminuer rapidement depuis plus d'un siècle, du fait de la disparition et des transformations de son habitat principal : les prairies naturelles. À l'origine de son déclin : l'intensification de l'agriculture. Les fauches sont effectuées de plus en plus tôt dans l'année et l'utilisation de faucheuses rapides ne laissent pas le temps à la faune de s'échapper. Aujourd'hui en France, on ne compte plus que 300 mâles chanteurs, contre 2 800 en 1970.

Le programme LIFE + Nature « Protection des sites de reproduction et réalisation d'actions novatrices et démonstratives favorables au Râle des genêts » (2011-2015) vise à protéger le Râle des Genêts en favorisant sa reproduction en Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Picardie. Il prévoit la mise en œuvre d'une trentaine d'actions déclinées en six objectifs :

  • Proposer des mesures agro-environnementales (MAE) plus efficaces et plus attractives
  • Protéger les nidsProtéger les couvées
  • Protéger et restaurer les sites de reproduction
  • Sensibiliser les acteurs des régions concernées
  • Développer et partager les travaux scientifiques sur l'habitat du Râle des Genêts

Le séminaire se veut mettre en lumière de nouvelles perspectives pour éviter la disparition du Râle des genêts. Il mettra ainsi l'accent sur un nouveau Plan National d'Actions (2013-2018), de nouvelles mesures agro-environnementales, voire d'autres initiatives.

Il sera l'occasion pour les partenaires, de faire un bilan provisoire du suivi scientifique de l'espèce et des mesures mises en œuvre pour la protéger. Les intervenants du programme européen traiteront notamment de l'efficacité des bandes refuge, des variations des dates de fauche et des barres d'effarouchement. Des partenaires britanniques et lettons y feront part de leurs initiatives et partageront leurs résultats.

La réflexion autour de l'impact de l'agriculture sur l'habitat du Râle des genêts sera alimentée par des retours d'expériences comme le Plan Régional d'Actions Râle des genêts (Picardie) ou le projet CASDAR « Préservation et valorisation des prairies de fauches inondables de la vallée de l'Oise » porté par l'association « Agriculture-Environnement Vallée de l'Oise » par exemple.

Informations complémentaires

http://www.life-rale-genets.eu/

Téléchagez le communiqué de presse

Contacts Presse

Carine Brémond

Attachée de presse LPO France

carine.bremond@lpo.fr

06 34 12 50 69

Anne Vallade

Responsable de programmes - LPO France

anne.vallade@lpo.fr

05 46 82 12 52

Partager