Chardonneret élégant, accenteur mouchet, verdier d’Europe, voici quelques-unes des 130 espèces qui sont comptabilisées chaque année par des observateurs amateurs, dans le cadre du comptage national des oiseaux des jardins. Pour la quatrième édition, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) invitent les citoyens à recenser les visiteurs ailés de leurs jardins durant 1 heure les 30 et 31 janvier ; pour la première fois, les données collectées seront comparées à celles des années antérieures pour en tirer les grandes tendances et orienter le programme dans les années à venir.

Geai des chênes (Garrulus glandarius) - Crédit photo : F. CahezGeai des chênes (Garrulus glandarius) - Crédit photo : F. Cahez

Depuis maintenant quatre ans, à la faveur de cette enquête participative, petits et grands peuvent en apprendre plus et découvrir l’importante diversité d’oiseaux qui nous côtoient et qui sont parfois menacés.

2015 : une année record en termes de participation et d’oiseaux observés !

L’an passé, 140 000 oiseaux ont été comptabilisés dans plus de 4 100 jardins, soit une hausse d’un peu plus de 8% par rapport à 2014. On observe que le moineau domestique, le pinson des arbres et la mésange charbonnière font toujours la course en tête des espèces les plus abondantes. Petite nouveauté cependant, le rouge-gorge familier, se classe en tête des espèces les plus fréquemment observées dans les jardins, et cela pour la première fois. Il a été vu dans 85% des jardins participants. Bien que les raisons de ce retour ne s’expliquent pas encore, ce chiffre est identique à celui du Big Garden Bird Watch (enquête participative réalisée en Angleterre chaque année) où il est passé de la 10ème à la seconde place entre 2014 et 2015. Les analyses scientifiques relevées entre 2013 et 2016, nous apporteront des éclairages sur les raisons de ces évolutions.

Grâce à cette action exemplaire en termes de sciences participatives, la LPO va pouvoir s’intéresser à l’influence de l’automne et d’un début d’hiver particulièrement doux sur les populations d’oiseaux des jardins.

À la ville ou à la campagne, experts ou amateurs, seul ou en famille, tout le monde peut prendre part à ce recensement.

J’observe, je compte, je note !

Pour participer, rien de plus simple.

  • Choisir un jour d’observation : samedi 30 ou dimanche 31 et un créneau horaire d’une heure, idéalement en fin de matinée.
  • Opter pour un lieu d’observation. Un jardin privé ou un parc public, à la ville ou à la campagne. Un balcon peut également servir de lieu de comptage s’il est aménagé pour accueillir les oiseaux durant l’hiver.
  • Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui fréquentent le jardin. Une fiche d’aide a été éditée et mise à la disposition des participants ici. Ils y retrouveront les principales espèces pouvant être observées durant le comptage.
  • Transmettre les données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr.

Plus d'informations

Consultez le site dédié : oiseauxdesjardins.fr

Découvrez également d’autres observatoires de la biodiversité sur vigienature.fr

Cette opération est menée avec le soutien financier de Cemex, du Crédit Mutuel et de la Fondation Nature et Découvertes, et en partenariat avec le Groupe Ornithologique Normand (GONm).

Téléchargez le communiqué de presse

Contacts presse

LPO France

Marjorie POITEVIN / Animatrice du programme / marjorie.poitevin@lpo.fr / 06.95.02.06.91

Carine BREMOND / Attachée de presse / carine.bremond@lpo.fr / 06 34 12 50 69

Muséum national d’Histoire naturelle

Flore GOLDHABER – 01 40 79 38 00 / Samya RAMDANE – 01 40 79 54 40 / presse@mnhn.fr

Partager