Le 10 novembre, suite aux pluies des derniers jours, le contenu d'un bassin de rétention et de décantation d'eaux usées de la raffinerie Total La Mède à Châteauneuf-les-Martigues, s'est déversé dans le canal reliant Marseille au Rhône.

Pollution de l'étang de Berre 11 nov 2014 - Crédit photo : André Eenoux / LPO PACAPollution de l'étang de Berre 11 nov 2014 - Crédit photo : André Eenoux / LPO PACA

Les hydrocarbures se sont répandus sur quatre hectares, souillant une partie du canal et de la côte (rive sud de l'étang de Berre). Plusieurs oiseaux ont déjà péri !

Dans les criques et les anses, comme au « Port de la pointe », une épaisse couche de résidus peu visqueux et très odoriférants a envahi le littoral.

Une trentaine de pompiers sont intervenus pour dépolluer la zone à l'aide de pose de barrages et de pompage.

La LPO PACA reste en alerte

En quelques heures, le centre régional de sauvegarde de la LPO PACA s'est préparé à l'accueil d'oiseaux mazoutés et son réseau de collecte et de transport des oiseaux en détresse, est alerté. Quelques oiseaux ont été observés. Un seul oiseau, un Grèbe à cou noir, a pu être récupéré et acheminé au centre ornithologique de Pont de Gau (commune de Sainte Marie de la Mer).

Depuis 3 jours, des équipes LPO prospectent l'étang pour y consigner les secteurs impactés et ramasser les oiseaux mazoutés.

Une réunion s'est organisée hier en préfecture pour faire l'état des lieux. Aujourd'hui la pollution semble confinée même si des boulettes ont été signalées aux alentours de l'étang de Berre.

En cas de découverte d'un oiseau mazouté vivant ou mort contactez le plus rapidement possible la LPO PACA au 04 42 55 68 83 ou 04 90 74 52 44.

Dans tous les cas, Les ornithologues sont invités également à photographier et à saisir leurs observations d'oiseaux morts et non-récupérables sur le site de www.faune-paca.org.

La LPO PACA reste vigilante et a demandé l'ouverture d'une enquête pour pollution.

Plus d'informations

En cas de découverte d'un oiseau mazouté, protégez-vous et utilisez des gants. Pour les oiseaux vivants, attention aux coups de becs, et placer l'oiseau dans un carton. Les oiseaux échoués retrouvés vivants doivent être transférés le plus rapidement possible vers les centres de sauvegarde.

Pour plus d'informations, contacter notre cellule de conseils téléphoniques au centre régional de sauvegarde de la faune sauvage : 04 90 74 52 44.

Téléchargez le communiqué de presse

Contacts Presse

Carine Brémond
Attachée de presse LPO France
carine.bremond@lpo.fr
06 34 12 50 69

Benjamin Kabouche
Directeur LPO PACA
benjamin.kabouche@lpo.fr

Partager