Depuis les derniers jours du mois de juillet, les oiseaux migrateurs ont débuté leur périple entre l'Europe et l'Afrique où ils vont passer la mauvaise saison. En France, des sites stratégiques sont prêts à vous accueillir durant tout l'été pour assister au phénomène admirable de la migration.

Photo : Fabrice Cahez Photo : Fabrice Cahez Les martinets noirs ont animé avec brio les soirs de printemps, par leurs poursuites aériennes et bruyantes au-dessus des villes et des villages. Ce sont les premiers à partir pour le Sud, dès les derniers jours de juillet. Les milans noirs, rapaces migrateurs au long cours, commencent également à nous quitter.
Dans le même temps, les petits échassiers qui ont déjà niché dans la toundra sont de retour chez nous dans les baies et les marais côtiers.

La France, par sa position géographique, sa diversité et son climat varié, est remarquablement située pour témoigner de cette grande migration qui se met en place. Un peu partout dans l'hexagone les observateurs d'oiseaux, le plus souvent bénévoles, se postent sur des sites de migration stratégiques pour recenser ce flux migratoire qui débute. Ceux-ci sont regroupés en réseau autour de la Mission Migration, animée par la LPO, qui coordonne le travail de ces sites. Ce réseau, ouvert à tous, a pour objectif de mutualiser les savoirs, de partager les passions, de diffuser les connaissances sur la migration et de mobiliser l'énergie de chacun afin de garantir l'avenir des oiseaux migrateurs et des espaces dont ils dépendent.

La migration donne ainsi l'occasion aux vacanciers de venir s'émerveiller de ce spectacle inouï tout en rencontrant des passionné(e)s qui œuvrent, par tous les temps, pour l'étude et la conservation des oiseaux migrateurs.

La migration d'automne s'étale de la mi-juillet à la mi-novembre. Un autre rendez-vous de ce fascinant moment de vie sauvage se tiendra les 5 et 6 octobre 2013 à l'occasion de l'Euro Birdwatch, journées européennes de la migration, coordonnées en France par la LPO et sur lesquelles nous reviendrons bientôt.

En attendant, les grandes vacances sont l'occasion rêvée de mieux s'intéresser à la biodiversité et de découvrir des espèces peu ou pas connues. Alors direction les sites de migration pour le grand ballet des migrateurs !

Informations complémentaires :
Pour en savoir plus sur les sites où l'accueil du public est possible
Consulter le site www.migraction.net

Télécharger le dépliant des principaux sites de migration active

Télécharger le communiqué de presse

Contacts :

Yvan Tariel
LPO Mission rapaces
01 53 58 58 33 / 06 14 38 34 43
yvan.tariel@lpo.fr

Carine Brémond
Attachée de presse LPO
01 42 73 56 10 / 06 34 12 50 69
carine.bremond@lpo.fr

Partager