Cet événement sera l’occasion pour les spécialistes de partager leurs connaissances et de faire découvrir cette espèce emblématique au grand public, au travers de conférences, de projections inédites et d’observations sur le terrain.

Majestueux oiseau de proie au corps effilé et au vol puissant, le Faucon pèlerin fascine. Symbole de la nature sauvage, il est aussi celui d’un combat mené par une poignée de passionnés pour lutter contre les persécutions dont furent victimes les rapaces en France.

Leurs actions aboutissaient en 1972 à la protection totale des « becs crochus ». Dans ce même temps le Fonds d’intervention pour les rapaces naissait avec le Faucon pèlerin comme emblème.

A cette époque, l’espèce connaît, en effet, une chute drastique de ses effectifs, disparaissant de certaines régions, victime principalement des pesticides organochlorés et de dénichages réalisés par les trafiquants.

Aujourd’hui, la situation de ce rapace a bien changé, aussi bien en France que dans le reste du monde. La mobilisation tenace de nombreux « surveillants » a porté ses fruits.

Le Faucon pèlerin est donc devenu le symbole d’un combat réussi. Il a progressivement recolonisé les territoires autrefois occupés et colonise désormais les cœurs historiques des villes ou encore des sites industriels.

Pour autant, si l’espèce est désormais sauvée de l’extinction, elle n’en demeure pas moins fragile. Le développement des activités de pleine nature peut localement constituer une menace forte.

L’action conduite autour du Faucon pèlerin a inspiré bien d’autres initiatives en faveur d’autres rapaces (busards, Milan royal, chevêche…).

Mais paradoxalement, point de colloque national, jusqu’à présent, sur cette espèce !

C’est donc avec un immense plaisir que la LPO Tarn et la LPO Mission Rapaces, en partenariat avec la Ville d'Albi, invitent le grand public et les spécialistes, les 19 et 20 novembre prochains, dans la magnifique cité épiscopale d’Albi. Récemment classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité, c’est au sommet de l’imposante Cathédrale Sainte-Cécile que niche un couple de Faucons pèlerins depuis 10 ans déjà !

Allain Bougrain Dubourg

Président de la LPO

Complément d’informations

Renseignements pratiques

Ce colloque gratuit se tiendra les 19 et 20 novembre à Albi (Tarn) au Centre universitaire JF. Champollion.

Au programme :

  • Vendredi 19 novembre : de 13h à 19h, conférences-débats « le Faucon pèlerin en milieu naturel » et à 20h30, soirée grand public organisée par la Ville d'Albi «  Albi dans l’œil du Faucon » (projections d’images et de films inédits en présence d’experts et de spécialistes européens).

  • Samedi 20 novembre : de 9h à 16h, conférences-débats « le Faucon pèlerin, problématiques de cohabitation, et le Faucon pèlerin en milieu urbain », et à partir de 16h30, sortie « observations des Faucons de la cathédrale Sainte-Cécile ».

Programme du colloque : http://pelerin.lpo.fr/colloque_pelerin/Programme_colloque_pelerin.pdf

Fiche d’inscription au colloque : http://pelerin.lpo.fr/colloque_pelerin/fiche_inscription_Albi.pdf

Le Faucon pèlerin : un chasseur de haut vol

Envergure : 70 à 85 cm chez le mâle, 95 à 105 cm chez la femelle.

Longueur : 38 à 50 cm.

Poids : 800 g pour la femelle, 550 à 650 g pour le mâle.

Habitat : il niche sur les falaises rocheuses, du bord de mer jusqu'à la montagne (jusqu'à plus de

2 000 mètres d’altitude dans les Alpes du Nord). En hiver, il fréquente les plaines, attiré par des concentrations d'oiseaux. Quelques nidifications arboricoles ont été signalées (notamment en Allemagne). Désormais, on le rencontre également sur des sites artificiels, tels que châteaux d’eau, cheminées de centrales électriques et nucléaires, cathédrales, carrières…

Reproduction : il niche le plus fréquemment en falaise et, comme tous les faucons, il ne construit
pas. Il utilise les cavités et plateformes existantes.

Alimentation : il se nourrit exclusivement d'oiseaux de petite et moyenne tailles (corneilles, pies, geais, étourneaux, grives, merles, mouettes, pigeons…) qu'il attaque en plein vol.

Identification : il se caractérise par un corps puissant et fuselé, à large poitrine. Les parties dorsales du mâle présentent une coloration gris bleu métallique, alors que les parties ventrales, plus claires, sont striées de bandes noires. La femelle, quant à elle est globalement plus foncée. La tête, presque entièrement noire, elle présente deux tâches noires sur les joues (caractéristiques du genre Falco), dénommées "moustaches", qui contrastent avec la gorge et la poitrine blanches.

Effectif : la population française est estimée à 1 250 couples.

Caractéristiques : il est réputé pour sa vitesse en piqué (comprise entre 200 et 250 km/h) et sa technique de chasse.

Colonisation des villes : depuis une vingtaine d’années, il s’installe en ville et sa fréquentation ne cesse d’augmenter, particulièrement depuis dix ans. Un milieu naturel perturbé et menacé par l’accroissement d’un prédateur (le Grand-duc d’Europe), la pression croissante des observations, des façades de sites artificiels favorables à la nidification et des ressources alimentaires abondantes peuvent expliquer l’attractivité des villes. En revanche, ces dernières offrant peu de possibilités de nidification et des aménagements adaptés s’avèrent nécessaires. En 2008, durant la période de reproduction, 18 couples ont été observés dans des agglomérations et parmi eux, 10 ont niché avec succès menant 26 jeunes à l'envol. Parmi ces villes, on peut citer : Albi, Strasbourg, Toulouse, Dunkerque, Nancy, Lunéville et Nogent-sur-Seine.

Plus d’informations sur : http://pelerin.lpo.fr/

 

 

 

La Ville d’Albi soutient la sauvegarde du Faucon pèlerin

La Ville d'Albi accueille le 1er colloque consacré à cette espèce et a également soutenu la LPO Tarn afin de doter la cathédrale de caméras et d’équipements de vidéo transmission pour suivre la nidification d’un couple de Faucons pèlerins. Dans le cadre de sa démarche de développement durable (Agenda 21) et par sa volonté de préserver la biodiversité sur son territoire, la municipalité albigeoise s’investit donc pleinement dans ce projet, par son financement et la mise à disposition de compétences techniques et humaines.

Contacts

Christophe Maurel

LPO Tarn

tarn@lpo.fr

Fabienne David

LPO Mission Rapaces

fabienne.david@lpo.fr

Claire Lux

Attachée de presse LPO

06 34 12 50 69 / 01 42 73 56 10

Partager