De retour d'Afrique subsaharienne, les hirondelles ont parcouru plus de 6 000 km pour revenir nicher dans notre pays. Même si les conditions ne sont pas des plus favorables pour les accueillir cette année (printemps froid et pluvieux), elles sont bel et bien là ! C'est pourquoi la LPO reconduit pour la deuxième année consécutive sa grande enquête nationale participative sur les hirondelles. Elle invite tous les citoyens à y participer et à signaler toutes leurs observations de nids occupés d'hirondelles.

Pourquoi un enquête sur les hirondelles ?

Enquête HirondellesLes chiffres obtenus lors de précédents programmes de suivi indiquent des résultats inquiétants : une diminution de 41% des effectifs d'hirondelles de fenêtre et de 12% pour les hirondelles rustiques depuis 1989 (source MNHN 2010). La modification des pratiques culturales, le dérangement, les destructions volontaires des nids sont autant de facteurs qui jouent un rôle dans ce déclin. Il semble donc nécessaire de mieux connaître ces espèces afin de mieux les protéger et les prendre en compte dans les aménagements urbains.

L'enquête en détail

L'enquête nationale hirondelles est un projet coordonné par la LPO France et relayé au niveau local par de nombreuses associations de protection de la nature, dont le réseau LPO.
Elle s'intéresse plus particulièrement à 3 des 5 espèces d'hirondelles qui nichent dans notre pays, à savoir

           l'hirondelle de fenêtre                                  l'hirondelle rustique                          l'hirondelle de rivage

Hirondelle de fenêtre - crédit photo : Nicolas MacaireHirondelle de fenêtre en vol reconnaisable à son croupion blanc pur - crédit photo : René Dumoulin   Hirondelle rustique reconnaissable à sa gorge rouge-brique - crédit photo : Fabrice CrosetHirondelle rustique - crédit photo : Fabrice Cahez LPO   Hirondelles de rivage devant son terrier -  crédit photo:  Fabrice Croset Hirondelle de rivage en vol - crédit photo : Jean-Philippe Paul


L'enquête se compose de 3 volets distincts :

  1. le recensement d'un maximum de nids occupés d'hirondelles de fenêtre et d'hirondelles rustique sur l'ensemble du pays
  2. une enquête à l'échelle communale où de professionnels accompagnés de bénévoles vont recenser exhaustivement les nids occupés d'hirondelles de fenêtre et d'hirondelles rustiques de 5 communes par département et par an
  3. le recensement le plus complet des colonies d'hirondelles de rivage par des professionnels.

La LPO et les associations locales ont besoin d'aide !

Hirondelle de fenêtre nourrissant un jeune au nid - crédit photo : J.P. LeauHirondelle de fenêtre nourrissant un jeune au nid - crédit photo : J.P. LeauLa première partie de l'enquête repose exclusivement sur la participation du grand public : famille, école... tout le monde peut participer.
Les hirondelles de fenêtre sont faciles à localiser et à identifier. Elles construisent généralement leur nid, un hémisphère de boues et de salive sous les avant toits des habitations au sein même des villes et des villages. Quant à l'hirondelle rustique, plus rurale, elle s'installe dans les granges ou les garages. La LPO fait donc appel aux citoyens pour recenser ces nids.

Comment participer ?

C'est très simple ! Pas besoin d'être un expert !
Jeunes hirondelles rustiques au nid - crédit photo : A. DarasseJeunes hirondelles rustiques au nid - crédit photo : A. DarasseUn carnet, un crayon, une balade au détour d'une ville ou d'un village. Il suffit de lever les yeux et d'observer. Si un nid d'hirondelle est découvert, voici les 4 étapes à suivre :

  1. regarder s'il est occupé ou non. Les allers-retours des parents pour nourrir leurs jeunes sont de bons indices !
  2. identifier l'espèce à qui appartient ce nid : hirondelle de fenêtre ou hirondelle rustique.
    Pour savoir comment les différencier,
  3. noter quelques informations comme la date, la localisation précise (rue et numéro de rue)
  4. saisir ses observations sur le site de l'enquête

Et voilà, le tour est joué !

Hirondelle rustique -  crédit photo :  J.P.LeauHirondelle rustique - crédit photo : J.P.LeauL'année dernière grâce à l'implication des citoyens et des associations, ce sont déjà plus de 44 300 nids occupés qui ont été dénombrés par près de 2 000 personnes. La LPO espère que cette année la mobilisation des citoyens sera encore plus importante.

Ce projet est soutenu par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

Télécharger le communiqué de presse en PDF ( 250 Ko)

Plus de renseignements sur l'enquête hirondelles


Contacts :
Marjorie POITEVIN
Animatrice du programme
05.46.82.12.34 / marjorie.poitevin@lpo.fr

Partager