Pour mieux connaître les populations d'oiseaux cavernicoles, la LPO a lancée en 2010 une opération nationale afin d'inciter tous ceux qui le peuvent à installer des nichoirs et à noter les espèces qui viennent s'y installer. L'édition 2012 commence !

Mesange bleue Parus caeruleus JJ Carlier290Mesange bleue Parus caeruleus - Photo : JJ CarlierCette enquête nationale, ouverte à tous, vise à collecter des informations sur l'occupation des nichoirs par espèces d'oiseaux et par type de nichoirs, mais aussi à développer les nichoirs les mieux adaptés aux espèces en déclin.

Ce suivi à long terme permettra de déterminer des tendances d'évolution pour ces espèces, de mieux connaître l'état de leurs populations et d'anticiper le déclin des plus menacées en évaluant l'impact des changements climatiques sur la reproduction des oiseaux.

La LPO fait donc appel au grand public avec une double sollicitation : la pose de nichoirs et l'identification des espèces qui viennent y construire un nid. Baptisée "Devine qui vient nicher chez moi ?", l'opération débutée le 20 avril se poursuivra jusqu'en septembre.

L'enquête (portant sur la France métropolitaine et la Corse) consiste, pour chaque observateur bénévole, à déterminer l'espèce nicheuse, à compter le nombre d'œufs quand le nichoir est équipé d'une caméra (sinon, il ne faut surtout pas déranger les oiseaux), à déterminer la date d'envol des jeunes et à en estimer le nombre. Toutes ces données seront ensuite rentrées sur le site réservé à l'enquête. Les résultats serviront à alimenter l'Observatoire national des Oiseaux des Jardins, mis en place en 2012 par la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle.

Durant la saison 2011, 1418 réponses relatives à l'occupation (ou non) des nichoirs sont parvenues à la LPO avec 526 contributeurs uniques apportant des informations sur la reproduction de 30 espèces. Les oiseaux les plus fréquemment mentionnés sont la Mésange charbonnière avec 323 données, soit 45% des informations et la Mésange bleue avec 257, soit près du tiers des contributions. (Résultats complets en ligne sur le site de la LPO)

Parmi les espèces les plus remarquables, on peut signaler des observations de Chevêche d'Athéna, Huppe fascié, Moineau friquet et Torcol fourmilier. La quasi-totalité des départements ont contribué à cette enquête (90/96) et le taux d'occupation des nichoirs fut de 74% ce qui pourrait résulter de plusieurs facteurs :

  • l'année 2010 a été favorable à la nidification des passereaux (facteur météorologique)
  • la plateforme de l'enquête est maintenant beaucoup mieux comprise par les utilisateurs
  • beaucoup de nichoirs ont été installés à l'occasion de l'enquête en 2010 et il faut souvent une saison avant que ces gîtes artificiels soient occupés par les oiseaux.

Au total, il y a eu 1094 nichoirs suivis et 812 nichoirs occupés en 2011. Cette année, le formulaire de saisie en ligne a été simplifié afin qu'en 2012 nous puissions recueillir davantage de données et affiner les résultats. Merci à toutes et tous pour votre contribution !

Allain Bougrain Dubourg
Président LPO

Contact presse

Patrick LADIESSE
Attaché de presse LPO
01 42 73 56 10 - 06 34 12 50 69

Partager