Nouvelle pollution maritime en Bretagne : près de 600 oiseaux mazoutés et la réserve naturelle des Sept-Iles touchée…

Le MSC Napoli - Crédit Photo : Marine nationaleLe MSC Napoli - Crédit Photo : Marine nationaleLe 18 janvier 2007, le MSC Napoli, pris dans une tempête à l’entrée de la Manche a été victime d’une voie d’eau et d’une panne de gouvernail. Ce porte-conteneurs de 276 mètres transportait 2 394 conteneurs, soit près de 42 000 tonnes de marchandises, parmi lesquelles, près de 1 700 tonnes de produits classés comme dangereux (explosifs, gaz, produits inflammables, oxydants,…) et, dans ses soutes, 3000 tonnes de carburant (fioul lourd). Très rapidement, les 26 membres de l'équipage seront évacués du navire.

Le 19, la destination est choisie d’un commun accord entre les autorités françaises et britanniques : le port de Portland sur la côte de Dorset mais en fin de journée, devant le risque de cassure du porte conteneurs, le convoi est dérouté vers Lyme Bay où il est échoué.

Les jours suivant des échouages de conteneurs, de marchandises, de fioul et d’oiseaux mazoutés sont signalés sur le littoral anglais… La LPO propose son aide et mobilise les Unités Mobiles de Soins.

En France, à partir du 25 janvier, des sachets de biscuits au chocolat, souillés de fuel, s’échouent sur le littoral de la Bretagne nord entre le Finistère et les Côtes d'Armor et la Réserve naturelle des 7 îles est touchée par le même type de pollution que sur la côte.

Dès lors, le centre de sauvegarde de l’Ile Grande reçoit de nombreux appels téléphoniques signalant des dizaines d’oiseaux morts à Erquy, Pleubian, Plougrescant, Penvenan, Morlaix, Carantec,...

Des arrivées d’oiseaux mazoutés, de plus en plus importantes et rapprochées, se succèdent par dizaine à la Station LPO de l’Ile Grande. La plupart des oiseaux sont récoltés sur les plages et les rochers du pays du Trégor, entre Locquirec, dans le Finistère et Pleubian, dans les Côtes d’Armor.

Malheureusement, ces oiseaux, touchés depuis plusieurs jours par la pollution sont très amaigris et affaiblis et leurs chances de survie sont assez faibles, tant leur état physique est catastrophique à leur arrivée au centre de la LPO.

Au total, 630 oiseaux seront récupérés par la LPO en France et plusieurs milliers en grande Bretagne par nos homologues anglais de la RSPB (principalement des Guillemots de Troïl).

Lien vers le cedre :

http://www.cedre.fr//fr/accident/napoli/napoli.php

Partager