Biscuiterie bio, implantée à Lunac, une petite commune située dans l’Aveyron.

Usine des Mazières Crédit : Nathan TrouverieUsine des Mazières - Crédit photo : Nathan Trouverie

Au moulin du Pivert, l’agriculture biologique est une affaire de famille, héritage de 3 générations aveyronnaises passionnées par le goût, amoureuses de la nature, des Hommes, et engagées dans le choix des matières premières biologiques de qualité. C’est donc tout naturellement que son directeur, M. Jean-Michel Cayla, a accepté la proposition d’une de ses salariés et de la LPO Aveyron, de mettre en place un Refuge LPO au sein de l’entreprise familiale.

Deux sites distincts

L’entreprise est implantée sur deux sites, proches d’une dizaine de kilomètres dans l’ouest aveyronnais, tous les deux inscrits en Refuge LPO : le site de production flambant neuf à La Fouillade (3,6 hectares) et son site historique aux Mazières, sur la commune de Lunac (3,5 hectares).

Une biodiversité riche

Consacrée à l’inventaire de la faune du Refuge, l’année 2016 a permis de déceler la présence de plusieurs espèces, à l'instar de la Loutre d’Europe, l’Alyte accoucheur ou le Hibou moyen-duc. Au total, ce sont plus de 70 espèces d’oiseaux qui ont été observées sur chaque site ! Dans le détail, 29 espèces de papillons et 19 d’odonates ont été contactées sur le site de La Fouillade contre respectivement 42 et 8 sur le site de Mazières. La connaissance et l’analyse de ce patrimoine naturel a permis de dégager les enjeux naturalistes principaux et les préconisations de gestion à mettre en œuvre sur les cinq prochaines années, rédigées dans un plan de gestion.

Un plan de gestion ambitieux

Ce début d’année 2017, marque la mise en œuvre des premières préconisations après validation du plan par le Directeur, notamment la plantation de haies et l’installation de nichoirs.

Les aménagements futurs concernent notamment le site de La Fouillade, sur lequel le principal plan d’eau sera revalorisé, grâce à l’aménagement de talus (végétalisation et plantation), la construction de murets de pierres sèches et la création d’un sentier pédagogique tout autour de l’étang. Pour compléter ces actions, la LPO Aveyron proposera des animations pédagogiques sur la vie du Refuge auprès des salariés.

Partager