Sur une parcelle de plus de 4 000 m2, la ville de Niort a aménagé un cimetière naturel au concept avant-gardiste…

Cimetière de Souché – Crédit photo : K. BroquereauCimetière de Souché – Crédit photo : K. Broquereau

Ouvert en 2014 après deux années de travaux réalisés par les services municipaux de la ville, ce cimetière va encore plus loin dans la limitation de son impact sur l’environnement.

Une idée novatrice

Comme un grand nombre de collectivités, la ville de Niort a souhaité aménager un cimetière naturel pour redonner sa place à la nature et proposer une autre vision des cimetières très minéralisés. Pour atteindre de manière efficace les objectifs de l’Agenda21, les équipes ont opté pour des choix novateurs :

  • les défunts reposent dans des cercueils ou urnes biodégradables, sans soins de conservation au préalable (sauf cas particuliers),
  • l’inhumation se fait ensuite en pleine terre, sans cuve bétonnée,
  • une discrète pierre de calcaire d’identification du défunt est posée et s’intègre parfaitement dans cet espace naturel.

Ces choix représentent une avancée considérable vers un impact de plus en plus minime sur la qualité des sols.

Une vitrine écologique et pédagogique

D’un point de vue écologique, tout a été pensé pour accueillir la biodiversité. La phase de travaux a respecté le site existant, en optant pour un travail mécanique du sol très léger. Tout le mobilier comme les bancs ou les clôtures a été réalisé avec des matériaux naturels. La palette végétale se compose uniquement d’essences locales et la gestion du site se fait de la manière la plus douce possible, en ne fauchant que les allées piétonnes. Des nichoirs et un hôtel à insectes ont été installés et les déchets verts sont valorisés sur le site avec le tri sélectif.

Un lieu de vie et d’expression artistique

Pour donner encore un peu plus de valeur au site, les services municipaux ont souhaité que le cimetière soit également un lieu d’expression artistique. On retrouve donc deux sculptures réalisées en collaboration entre le service des cimetières, un bureau d’étude et les ateliers de serrurerie de la régie Voirie. La sculpture du Gardien et l’Arbre des Printemps, dans le jardin du souvenir invitent chaque usager du cimetière à se recueillir dans un lieu qui préserve le vivant.

Sur cet arbre, le nom d’un défunt incinéré est gravé sur une feuille en laiton et accroché à une branche de l’arbre veillant ainsi au respect de chaque personne décédée et de leur famille respective.

Au final, cette riche aventure humaine permet de proposer un nouvel espace de recueillement qui surprend aussi bien par la sérénité et la quiétude de son cadre naturel et culturel que par son impact plus que limité sur la biodiversité. C’est donc comme une évidence que le site a été classé Refuge LPO, dans le but notamment de pouvoir évaluer l’intérêt pour la biodiversité de ce type d’espace.


Info : Pour en savoir plus, nous vous donnons rendez-vous le 18/10/2017 au colloque « Objectif Zéro Phyto » pour assister à la présentation du projet du cimetière de Souché par les équipes de la ville de Niort. En savoir plus


Plus d’informations

Consultez le site Internet de la ville

Téléchargez la plaquette de présentation du site

Téléchargez la Charte d’engagement des familles

Partager