À l’initiative de la LPO, 25 experts du Puffin yelkouan originaires de 14 pays du pourtour de la Méditerranée se sont réunis pour préparer le plan d’actions international en faveur de cette espèce.

Puffin yelkouan (Puffinus yelkouan) - Crédit photo : Pep ArcosPuffin yelkouan (Puffinus yelkouan) - Crédit photo : Pep Arcos

Les 10 et 11 septembre 2016, 25 experts de 14 pays du pourtour de la Méditerranée ont répondu à l’invitation de la LPO pour préparer le plan d’actions international en faveur du Puffin yelkouan, une espèce endémique de la Méditerranée et classée Vulnérable par l’IUCN.

Crédit photo : Thierry MicolCette réunion s’est tenue à Paris dans le cadre du Life EuroSAP porté par BirdLife international et soutenu par l’Union Européenne, la Fondation MAVA et, pour le plan d'actions en faveur du Puffin Yelkouan, par l’Agence des aires marines protégées. Une synthèse des connaissances sur l’espèce dans chaque pays a permis d’identifier les manques de connaissances, de prioriser les menaces et les besoins en termes d’actions. Ainsi, de l’avis général, les captures accidentelles liées à certains types de pêche sont la principale menace qui pèse sur les populations. Il est ainsi nécessaire de récolter des données afin de comprendre l’étendue de la menace avant, éventuellement, de proposer des actions de réduction qui peuvent être une simple amélioration de pratique.

Il s’agit d’une première étape d’un long processus qui débouchera en avril 2018 sur la présentation à la Commission européenne du plan d’actions, qui aura auparavant été soumis aux différents états concernés afin de recueillir le consensus le plus large afin de protéger efficacement cette espèce.

Partager