Allain Bougrain Dubourg, accompagné d'Olivier Le Gall, président de la LPO Aquitaine, s'est rendu pour la 3e fois cette année dans les landes : il avait déja fait le déplacement en août pour dénoncer le braconnage des ortolans, puis à nouveau le 11 novembre pour dénoncer la capture massive des pinsons et autres passereaux.

Action PinsonsEn cette fin de « saison de chasse », il vient de retourner à Mont-de-Marsan, le 24/11, pour rencontrer le Préfet, Alain Zabulon (nommé en juillet dernier) afin de l'exhorter à mettre fin à ces « chasses illégales ». Le préfet a assuré au président de la LPO que la Ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, avait exprimé son souhait en ce sens, le 9 novembre 2011, et que ces pratiques n'auraient plus lieu ou seraient poursuivies et sanctionnées.

La fédération des chasseurs des Landes avait demandé une dérogation européenne (avec l'appui du député Henri Emmanuelli), mais elle a accepté, dans l'attente d'un retour à sa demande, de se mettre en conformité avec le droit.

Allain Bougrain Dubourg a souligné qu'enfin l'État reconnaissait son laxisme, voire sa complicité dans ce braconnage. Il a, par ailleurs, apprécié que le Ministère de l'Écologie décide enfin d'y mettre fin, en regrettant toutefois qu'il ait fallu si longtemps pour y parvenir. Et que la saison 2011 n'ait pas été suspendue plus tôt.

La LPO restera vigilante et s'assurera de la présence des forces de l'ordre et des agents de l'Office National de la Chasse pour garantir la mise en œuvre effective de l'interdiction.

Rappelant que Chantal Jouanno, secrétaire d'état à l'environnement, avait déjà annoncé une « tolérance zéro » en 2009, sans suivi d'effet, le président de la LPO espère qu'il n'en sera pas de même cette fois. « On restera très vigilants » a-t-il promis.

Liens

Journal Sud-Ouest :

Fédération de chasse des Landes :

Partager