La LPO France porte plainte contre X.

Radiographie du Faucon pèlerin Radiographie du Faucon pèlerin

C'est en se promenant dans le bois du Stangala à Ergué Gabéric (29), qu'un promeneur a découvert un Faucon pèlerin criblé de plomb dans un roncier.

Confié à Jean Yves Kermarec, ornithologue aguérri et adhérent de Bretagne Vivante, l'oiseau a été immédiatement conduit au Centre de soins pour la Faune Sauvage « Volée de piafs » à Languidic. Là, les soigneurs ont retiré 3 plombs et l'ont transféré à l'école vétérinaire de Nantes.

Un diasgnostic sans appel

À l'examen clinique, l'animal présentait à la fois un état de faiblesse généralisé et un état de maigreur très prononcé. Et ce n'est pas tout : l'oiseau présentait également une fracture du radius droit ainsi qu'une fracture du tibiotarse droit. L'œil droit montrait également un œdème de cornée.

L'examen radiologique a mis en évidence la présence de 9 plombs de chasse de 0,2 cm environ ainsi que de multiples éclats de plombs, répartis sur l'ensemble du corps de l'animal. Qui plus est, les fractures du radius et du tibiotarse, faisant état d'éclats, se trouvaient très proches respectivement de l'articulation du poignet et du genou.

L'animal est actuellement hospitalisé en espace confiné afin de limiter tout mouvement susceptible de compromettre la cicatrisation osseuse. Un bandage à l'aile droite ainsi qu'une attelle à la patte droite ont été mis en place afin de parfaire cette immobilisation.

Il n'est pas du tout certain que cet oiseau retrouve un jour la liberté compte tenu du fait qu'il doit être en parfaite condition physique pour survivre dans la nature.

Le faucon pèlerin, oiseau de haut vol par excellence, est un rapace magnifique qui avait disparu de notre région dans les années 60, mais il s'y est réinstallé depuis peu.

Il se nourrit en capturant des oiseaux de taille moyenne en plein vol par des attaques en piqué (colombidés, choucas, étourneaux, laridés …) et fréquente en général les falaises du littoral. L'un d'eux a élu domicile depuis deux ans sur la cathédrale de Quimper. C'est l'animal le plus rapide au monde : près de 300 km/h en piqué.
Le Faucon pèlerin, comme toutes les espèces de rapaces, est protégé en France, selon la loi du 10 juillet 1976 (arrêté du 29/10/2009) relative à la protection de la nature. En France, l'espèce est inscrite sur la Liste rouge des espèces menacées dans la catégorie « préoccupation mineure (LC) ».

Une enquête de l'ONCFS est en cours pour tenter de trouver l'identité de l'auteur du tir de cette espèce protégée.

La LPO a décidé de porter plainte contre X et déplore ce comportement scandaleux. Il n'y a aucun risque de confusion aucune espèce d'oiseau gibier et son tir est forcément délibéré !

Partager