Trois jeunes gypaètes barbus viennent d’être lâchés dans le Parc naturel régional des Grands Causses, en Aveyron, dans les Gorges du Trévezel.

lpogc depot cavite gb 2017 - Crédit photo : Bruno BerthemyGypaète barbu (Gypaetus barbatus) - Crédit photo : Bruno Berthémy

Le projet de réintroduction du Gypaète barbu dans les grands Causses, mené depuis 2012 par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), le Parc national des Cévennes et Le Parc naturel régional des Grands Causses se poursuit.

De nombreux donateurs se sont mobilisés pour soutenir ce programme et depuis 2 ans, ce projet fait dorénavant l’objet d’un financement européen LIFE. Il couvre un plus large territoire, des pré-Alpes aux contreforts Pyrénéens, et fait partie d’un programme multi-partenarial. Il s’inscrit également dans le Plan National d’Action (PNA) en faveur de cette espèce.

L’objectif est de renforcer la population française et européenne de gypaètes barbus. Le lâcher de jeunes oiseaux dans le Massif central et les Préalpes doit permettre de créer des noyaux de population favorisant les échanges entre Alpes et Pyrénées.

Pour le Massif central, les lâchers s’effectuent sur le site lozérien de Meyrueis ou sur le site aveyronnais de Nant. Depuis 2012, 11 oiseaux ont été accueillis dans les grands Causses : Basalte, Meijo et Cardabelle en 2012, Layrou et Dourbie en 2013, Adonis et Jacinthe en 2014, Cazals et Larzac en 2015, Cayla et Aigoual en 2016, et Calandreto, Durzon et Viaduc en 2017.

Les trois jeunes oiseaux lâchés cette année proviennent des centre d’élevage de Guadalentin en Andalousie, et d’Haringsee en Autriche. Ils ont été déposés sur un site adapté, à flanc de falaise et devraient prendre leur envol dans quelques semaines.

En attendant, ils peuvent être observés lors des sorties nature organisées par la LPO Grands Causses, au départ de Cantobre :
Mai : samedi 27, 10h-12h
Juin : samedi 03 et dimanche 18, 10h-12h.
Juillet et jusqu’au 17 août : tous les jeudis de 10h à 12h. RDV au Monna.

Un agent de la LPO Grands Causses est présent pour fournir des informations sur le déroulement de l’opération, sur l’évolution des oiseaux lâchés et pour répondre aux diverses questions. Une exposition et de la documentation sera installée à Cantobre, salle Julie Veyrié, dès le 15 mai.

Plus d'informations

Suivez l’opération de réintroduction du gypaète barbu dans les Grands Causses

Consultez le communiqué de presse

Soutenez le programme

Partager