Un couple de balbuzards pêcheurs niche actuellement en Sologne sur la plateforme aménagée d’un pylône équipé d’une caméra. Suivez jour après jour la nidification de ce couple via les images transmises en direct par internet.

Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) - Crédit photo : Gilles PerrodinBalbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) - Crédit photo : Gilles Perrodin

Un oiseau migrateur nicheur en forêt d’Orléans

Après un long périple qui les aura menés jusqu’au sud du Sahara, les balbuzards pêcheurs (Pandion haliaetus) regagnent l’Europe et leurs quartiers d’été dès la fin de l’hiver.

Ils ne perdent pas de temps. Aussitôt arrivés, ils s’accouplent et pondent leurs œufs. En avril-mai, la femelle pond habituellement 3 œufs blanc-crème tachés de brun-roux qu'elle couve pendant une période de 34 à 40 jours. Les jeunes s'envolent 51 à 54 jours après l'éclosion.

C’est le cas de ce couple nicheur de retour sur son aire en forêt d’Orléans dès le 13 mars 2017 et qui vient de commencer à nidifier depuis le tout début du mois d’avril.

Suivez en direct la nidification de ce couple sur le site dédié jusqu’à l’éclosion des poussins et l’envol des jeunes !

Une espèce qui recolonise la France et notamment la région Centre et qui niche parfois sur des pylônes électriques !

Jadis présent en nombre autour des rivières, lacs et étangs, ce rapace majestueux a bien failli disparaître de France continentale. Il y a été éradiqué par l’homme au début du 20e siècle. Puis, dans les années 1980, l’espèce est revenue nicher en forêt d’Orléans qui abrite aujourd’hui 25 couples.

En 2006, un premier couple de balbuzard pêcheur a construit son nid sur un pylône RTE. D’autres ont suivi – on dénombre aujourd’hui six couples – et c’est tout naturellement que RTE s’est associé aux travaux d’études et de protection mis en place par ses partenaires territoriaux locaux. Dès 2008, RTE a entamé des aménagements sur son réseau, comme la pose de nacelles en métal pour éloigner les nids des câbles conducteurs, et ainsi éviter tout risque d’électrocution, et le baguage des oisillons.

Avec le projet « Objectif Balbuz@rd », l’entreprise gestionnaire du réseau de transport d’électricité contribue aux études scientifiques et au programme de sensibilisation et d’éducation à l’environnement initiés par ses partenaires locaux.

Le projet « Objectif Balbuz@rd » et la pose de caméra

Depuis mai 2016, RTE a signé une convention de partenariat avec la Mairie et le muséum d’Orléans, l’Office national des forêts (ONF) et l’association de protection de la nature, Loiret Nature Environnement (LNE) pour sceller leur action commune dans le projet « Objectif Balbuz@rd », pour l’étude et la connaissance du Balbuzard pêcheur, en vue de préserver cette espèce. Dans le cadre de ce partenariat, RTE a installé des caméras sur deux pylônes électriques en Sologne. Ce dispositif permet de filmer en continu la vie des couples de balbuzards, et de mettre les prises de vues à la disposition des ornithologues qui travaillent sur l’espèce.

Félicitation à notre partenaire et à l’ensemble des parties prenantes engagées dans ce beau projet en faveur de cette espèce rare et très spectaculaire.

Plus d’informations

En savoir plus sur le Balbuzard pêcheur

Partager