L'arbre de l'année 2015 a été dévoilé le 29 septembre lors d'une cérémonie organisée à la Maison de la Région Poitou-Charentes à Poitiers.

C'est la quatrième édition de cette opération créée par Terre Sauvage avec l'Office national des forêts, soutenue par la LPO, la Région Poitou-Charentes, l'Agence des espaces verts d'Ile de France, les Scouts et guides de France, l'association ARBRES et les magazines de Milan Nature et Territoires.

Cette opération, lancée en 2011, permet à tous les publics, groupes, familles, communes, écoles, entreprises ou associations de proposer la candidature de leur arbre préféré.

300 candidatures ont été recueillies et ont fait l'objet d'une première sélection. Les 25 arbres sélectionnés par le jury national représentant chacun leur région ont été présentés sur le site Internet de l'événement, où le public a pu voter de mars à septembre. Ils ont été choisis sur des critères naturalistes et esthétiques ou liés à leur valeur historique, culturelle, affective, sociale, symbolique ou régionale.

Le 23 septembre 2 d'entre eux ont été élus « arbre de l'année 2015 ».

Les deux lauréats de l'arbre de l'année 2015

Le Prix du public

 

Fromager de Saül (Guyane) - Crédit photo : Henri Griffit / Parc Amazonien de GuyaneFromager de Saül (Guyane) - Crédit photo : Henri Griffit / Parc Amazonien de Guyane

Pour cette 4e édition, c’est le Fromager de Saül qui remporte les faveurs du public avec plus de 30 000 voix.

Ce grand fromager, situé dans le petit bourg de Saül, a de mémoire de Saulien toujours été présent. Majestueux, ses plus hautes branches dominent, tel un parasol, la canopée à plus de 60 m de haut. Arborant des fleurs blanches groupées à l’extrémité des branches, ses fruits en forme de longues capsules oblongues renferment de nombreuses petites graines noires entourées d'un duvet blanc rappelant le coton. Il abrite de nombreuses plantes épiphytes, amphibiens, rapaces, grands singes et constitue un élément paysager structurant du bourg de Saül et la porte d’entrée du Parc national amazonien de Guyane.

Le Prix du jury

Cèdre bleu pleureur de l’Atlas de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) Crédit photo : Emmanuel Boitier / Terre SauvageCèdre bleu pleureur de l’Atlas de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) Crédit photo : Emmanuel Boitier / Terre Sauvage

Le « Prix du jury », revient au Cèdre bleu pleureur de l’Atlas de Chatenay-Malabry représentant le département des Hauts-de-Seine.

Il y a 150 ans, un pépiniériste planta un cèdre bleu de l'Atlas (Cedrus atlantica 'Glauca'). Mais une mutation apparut donnant un caractère pleureur à cet arbre. C'est donc le premier individu de la variété Cèdre bleu de l’Atlas qui est encore visible à l'arboretum et qui fut, bien sûr, exploité par la suite par ce pépiniériste. Les autres spécimens présents dans le monde sont tous issus de boutures ou de greffes réalisées à partir de cet exemplaire unique.

Les arbres exposés

Les 25 candidats magnifiés par les objectifs d’Emmanuel Boitier, photographe de Terre Sauvage font l’objet de 2 expositions : la première se situe à la Maison de la Région Poitou-Charentes, 15 avenue de l’Ancienne Comédie à Poitiers du 29 septembre au 29 octobre puis en tournée sur le territoire régional. La seconde, présentant les arbres franciliens et nationaux est installée au Parc floral de Vincennes, route de la Pyramide à Paris du 30 septembre au 30 décembre.

Elle présente chaque arbre nominé avec une photo du groupe l'ayant défendu et un texte racontant l'histoire qui lie ce groupe à l'arbre.

N'hésitez pas à venir les contempler !

L'Arbre de l'année 2016, c'est maintenant !

Depuis le mois de juin, l'aventure a redémarré avec l'ouverture des dépôts des nouvelles candidatures et un calendrier bien cadencé :

  • sélection des lauréats régionaux en mars 2016,
  • vote du public du 1er avril au 1er août 2016,
  • cérémonie de désignation du lauréat en septembre.

Alors, en groupe (familles, lycées, communes, associations…), alertez et mobilisez votre carnet d'adresses, vos réseaux, vos amis, les amis de vos amis, battez la campagne, la ville, les forêts, appareil photo en bandoulière et racontez-nous l'histoire de votre arbre sur le site www.arbredelannee.com.

Plus d'informations

Consultez les lauréats 2015

Partager