La LPO vous invite à participer à la consultation avant le 31 juillet.

Courlis cendre (Numenius arquata) - Crédit photo : Aurélien Audevard / LPOCourlis cendre (Numenius arquata) - Crédit photo : Aurélien Audevard / LPOLe Ministère de la transition écologique et solidaire vient de soumettre à la consultation du public le projet d’arrêté de reconduction des moratoires de chasse pour la barge à queue noire et le courlis cendré.

La LPO est  favorable au projet de renouvellement du moratoire de chasse de la barge à queue noire, une décision particulièrement cruciale pour ces deux espèces classées vulnérables par l’UICN. Toutefois ce moratoire doit au moins être prolongé pour 3 ans.

En revanche, pour le courlis cendré, le moratoire doit aussi  être étendu à la chasse sur le Domaine Public Maritime, là où sont chassés la majorité des courlis ; un moratoire sur les seuls espaces terrestres n’a pas de sens et contrevient aux engagements internationaux de la France.

Pour rappel, depuis 2008, en raison de leur mauvais état de conservation, le Courlis cendré et la barge à queue noire, deux espèces appartenant à la liste des espèces chassables sont protégées par des moratoires, conformément aux dispositions et préconisation de l’Accord pour la conservation des oiseaux migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA). Deux moratoires successifs ont été pris, en 2008 et en 2013, le moratoire de 2013 introduisant toutefois une modification pour le courlis cendré qui peut être chassé sur le domaine public maritime.

Chacun peut répondre à cette consultation, et la LPO vous invite à y participer.
Voici des arguments pour vous aider.

Partager