AlerteN2_BoutonUn cargo s'échoue sur la côte près d'Etel (56)

À 02h00, le TK BREMEN, un cargo de 109 mètres, battant pavillon Maltais et transportant du ballast s'est échoué sur la côte à 2 kilomètres au sud de l'embouchure de la ria d'Etel...

[10h30 : article mis à jour]

16/12/2011 : Carte de France Alerte 2

Une fuite s'est déclarée sur l'une des soutes de combustible de propulsion occasionnant une pollution sur la côte... à proximité des îles du Morbihan et de la côte sauvage...

Si vous découvrez un oiseau mazouté : découverte d'un oiseau

Lundi 19 décembre :

2 oiseaux mazoutés ont été récupérés et recueillis par le centre UFCS de l'association Volée de Piafs : un guillemot de Troïl et un grèbe castagneux. Ils sont actuellement en soins.

BREMEN_au_18122011_-_Photo_Bruno_Tandeau_de_Marsac_1Photo. Bruno Tandeau de Marsac

Le groupe LPO Morbihan, en accord avec les Gardes du Littoral, demande aux visiteurs qui circulent sur le site de l'échouage du TK Bremen à Erdeven de respecter le milieu dunaire et la flore existante en suivant les chemins balisés à partir des parkings. Ce site, classé "Natura  2000", est le site de reproduction, entres autres, de certains limicoles dont le Gravelot à Collier Interrompu. Il abrite, également, des espèces rares de la flore littorale. En circulant en dehors des chemins balisés, le nombre important de visiteurs, et donc le piètinement important,  risque d'agraver la détérioration de ce site magnifique et utile à la faune sauvage déjà bien atteint par l'échouage du TK Bremen sur la plage de Kerminihy. L' interêt pour cet accident de mer ne doit pas provoquer une nouvelle catastrophe écologique.


Vendredi 16 décembre :

  • 11h30, Le navire battant pavillon maltais s’est échoué, à 100m en face de la plage de Kerminihy à Erdeven (56). Une pollution est repérée sur la plage mélangée à la laisse de mer. La marée descendante devrait « protégée » la ria d’Etel. Le vent a également repoussé la pollution, visible légèrement sur les dunes.
    Les services de l’État du Morbihan procèdent depuis 9h ce vendredi 16 décembre à une reconnaissance du littoral par la terre (plages en amont et en aval), la mer (notamment la ria d’Etel) et les airs (zone plus large autour du navire). Le préfet du Morbihan en liaison avec le préfet maritime examine actuellement toutes les solutions techniques pour le transfert de carburant contenu dans les réservoirs du navire.
    Le service départemental d’incendie et de secours du Morbihan mobilise déjà 20 sapeurs-pompiers sur site. Un renfort de 30 sapeurs-pompiers est attendu rapidement ainsi que 2 sections de sécurité civile.
  • 10h00, de nombreuses espèces sont présentes sur zone et notamment des limicoles (pluvier argenté, grand gravelot, chevalier gambette...) mais aussi d'autres espèces comme des tadornes de Belon, des bernaches cravants, grèbes… La préfecture maritime a mobilisé la LPO et notamment son centre de sauvegarde de l'Ile Grande (Côtes d'Armor) ainsi que le centre de l'association Volée de piafs dans le Morbihan (Languidic). Ce dernier s'organise actuellement pour accueillir d'éventuels oiseaux mazoutés par cette pollution ou affaiblis par la tempête Joachim. Les oiseaux marins recueillis seront alors transférés vers le centre LPO Ile Grande, spécialisé et équipé pour accueillir, soigner et réhabiliter les oiseaux marins. La LPO recommande surtout d'attendre que le vent se calme pour aller à la recherche d'éventuels oiseaux mazoutés. Si vous trouvez un oiseau mazouté contactez "Volée de piafs" au : 06 08 98 42 36 ou le centre LPO ile Grande : 02 96 91 91 40
  • 03h00, l'hélicoptère débute l'opération d'évacuation des membres d'équipage du cargo afin de les rapatrier en deux rotations vers la base aéronautique navale de Lann-Bihoué.
  • 02h00, le TK BREMEN alerte le CROSS Etel qu'il vient de s'échouer au Sud de la ria d'Etel.
  • 01h36, la préfecture maritime de Brest fait appareiller le remorqueur ABEILLE BOURBON, en alerte à Ouessant. L'hélicoptère NH 90 / caïman marine de la base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic décolle pour assurer le sauvetage des 19 membres d'équipage.
  • 00h40, il demande assistance au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) d'Etel. Un remorqueur portuaire de Lorient ne peut appareiller au vu des mauvaises conditions météorologiques.
    Il avait quitté le port de Lorient, dans l'après-midi, pour mouiller au nord de l'île de Groix en attente d'améliorations des conditions météorologiques et reprendre sa route vers l'Angleterre.
    Logiquement, en pleine tempête, il n'a pas réussi à tenir son mouillage... Il tente ainsi de s'abriter et commence à dériver...

Partager