La LPO remercie tous les passionnés de nature qui ont partagé leurs observations pour nous aider à préserver la biodiversité.

faunefrance2019 loutre deurope 650cben andrew rspb imagesLoutre d'Europe (Lutra lutra) - Crédit photo : Ben Andrew (rspb-images.com)

Et la dix millionième observation saisie en 2019 sur Faune-France est : une Loutre d’Europe !

Plus de 100 000 inscrits sur Faune-France

Depuis son lancement en juillet 2017, vous êtes de plus en plus nombreux à contribuer en faveur de la connaissance et de la protection de la biodiversité en partageant vos données naturalistes sur la plateforme de sciences participatives. En 2019, vous avez été plus de 40 000 contributeurs actifs à transmettre des informations sur plus de 9 000 espèces réparties sur l’ensemble du territoire métropolitain, ainsi qu’en Guyane, en Martinique et à la Réunion, ce qui représente 15% de plus qu’en 2018. Merci à vous !

Premier portail naturaliste interassociatif en France

Faune-France permet à chacun de contribuer au suivi de la biodiversité en saisissant simplement ses observations dans la base de données en ligne. Le portail est piloté par un collectif de plus de cinquante associations, soutenu par le réseau de contributeurs et étayé par le travail bénévole de plus d’un millier de validateurs experts.

Les données communiquées par les observateurs apportent des connaissances précieuses pour mieux protéger la nature. En 2019 par exemple, l’étude fine de la période de migration de certaines espèces a permis de réduire leur période de chasse et de sauver concrètement des milliers d’oiseaux.

Elles sont également utilisées au quotidien :

  • Au sein de programmes européens : EuroBirdPortal, Wetlands international
  • Dans des programmes nationaux d’inventaire et de suivi : oiseaux communs (STOC, SHOC), rapaces diurnes, oiseaux nicheurs rares et menacés…
  • Dans des programmes gouvernementaux relatifs à la biodiversité, comme la transposition des directives européennes Oiseaux et Habitats, le Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP) développé par le Ministère de l’Ecologie, le suivi des Zones de Protection Spéciale (ZPS)…
  • Par la recherche scientifique pour étudier la distribution ou la dynamique des populations
  • Pour la rédaction des Atlas de répartition des espèces, comme l’Atlas européen des oiseaux nicheurs, l’Atlas national des oiseaux migrateurs, ou encore l’Atlas des mammifères de France
  •  

    Vous aimez observer la nature et vous voulez la protéger ? Rejoignez le réseau d’observateurs Faune-France ! Emportez avec vous votre carnet de terrain virtuel en téléchargeant l’application NaturaList, disponible pour les systèmes Android et iOS. Vous pouvez également saisir vos observations directement sur le site Faune-France.

    Partager