La Camargue est la dernière véritable portion sauvage de côte méditerranéenne française. Elle concentre une biodiversité exceptionnelle reconnue internationalement.

paysage_camarguePatrice_Lafont_LPO_PACA_300Patrice Lafont LPO PACACe patrimoine naturel extraordinaire est aujourd’hui très sérieusement menacé par une campagne de démoustication « de confort » par épandage d’un agent biocide (le Bti, Bacillus thuringiensis israelensis) sur des espaces naturels du conservatoire du littoral dédiés à la protection de la biodiversité : They de Roustan, Domaine de la Palissade et de la Bélugue.

L’impact négatif de cette démoustication sur la biodiversité (libellules, araignées, hirondelles, passereaux des roselières) est scientifiquement démontré. En détruisant un maillon de base de la chaîne alimentaire, c’est tout l’écosystème qui est bouleversé. De plus, les interventions répétées de l’EID provoquent un dérangement incompatible avec la reproduction des oiseaux d’eau.

Alors qu’une majorité des camarguais interrogés se dit défavorable à la démoustication sur les espaces naturels, il est à craindre que cette mesure de confort transforme radicalement l’identité même de ce territoire qui a jusqu’alors su concilier de façon exemplaire activités humaines et respect de la nature.

Vous aussi signez la pétition et dites OUI à la démoustication urbaine en Camargue - NON à une démoustication des espaces naturels.

Partager