Répondez à la consultation en ligne de la DREAL Nouvelle-Aquitaine sur un projet d’arrêté préfectoral qui autoriserait ce dénichage pour un fauconnier du Vaucluse.

autour2 l530cbrunoberthemy 650Autour des palombes (Accipiter gentilis) - Crédit photo : Bruno Berthémy

Vous avez jusqu’au 30 juin inclus pour répondre à cette consultation (même si vous n’habitez pas le département !) et vous opposer à ce projet d’arrêté, qui permettrait au fauconnier de priver la femelle de sa nichée en plein élevage. Le but de ce « désairage » est de permettre la chasse au vol, qui est  selon l’article L. 424-4 du code de l’environnement, l’un des trois modes de chasse autorisés en France (avec la chasse à tir et la chasse à courre).

L’Autour des palombes étant une espèce protégée en France et en Union européenne, le fauconnier doit demander une dérogation préfectorale pour la capture du poussin. La détention et l’identification de l’oiseau est encadrée par des arrêtés spécifiques (autorisation préfectorale de détention-utilisation-transport, certificat de capacité, permis de chasser, tenue de registre d’entrée et de sortie, marquage des animaux …). Le fauconnier a donc déposé un dossier de demande de dérogation, téléchargeable sur le site de la DREAL.

Selon l’ouvrage de référence « Les oiseaux du Poitou-Charentes », l’Autour des palombes est plus rare en Poitou-Charentes que la Buse variable, le Faucon crécerelle et l’Épervier d’Europe car il nécessite un vaste territoire. La population nicheuse de cette ancienne région est estimée entre 150 et 240 couples (cette fourchette tenant compte des difficultés à compter ces oiseaux). Il est classé vulnérable dans la liste rouge 2018 des oiseaux menacés du Poitou-Charentes.

D'après « L'atlas des Oiseaux nicheurs de France métropolitaine », l'autour est présent en Charente-Maritime sur l'île de Ré (une petite population y a récemment été découverte), l'île d'Oléron, la forêt de la Coubre et la partie sud du département (dans la forêt de la Lande). Parallèlement, quelques couples doivent fréquenter de manière isolée les autres massifs forestiers du département.

Il apparait  étonnant de venir prélever un autour en Charente-Maritime par un fauconnier du Vaucluse, alors que notre département ne fait pas partie des bastions de l’espèce  (Rhône-Alpes, Alsace, Auvergne, Centre ou  Bourgogne) et qu’il connaît des populations qui semblent plutôt clairsemées et isolées et donc fragiles.

La LPO vous remercie d’avance pour votre mobilisation rapide, il vous suffit de donner en ligne un avis défavorable et motivé contre ce projet que nous jugeons malvenu au vue de la rareté de l’autour en Charente-Maritime.

Plus d’informations

Participez à la consultation en ligne

Merci de nous adresser copie de vos observations à lpo@lpo.fr en mettant pour objet de votre mail : observation consultation pub désairage autour des palombes en 17

Partager