Article mis à jour en date du 16 février. La vague de froid qui continue dans l'hexagone touche l'ensemble des oiseaux et plus particulièrement les flamants roses dans l'Hérault, l'Aude et le Gard. Grâce à la mobilisation du réseau LPO, le centre de soin de l'Hérault est sur le pied de guerre pour leur venir en aide et les protéger.

Flamants_roses_Photo_Maelle_Kermabon_300Flamants roses en soin Photo Maelle KermabonA ce jour, on dénombre plus de 149 flamants roses morts sans compter les autres espèces touchées dans les départements de l'Hérault de l'Aude et du Gard. Les oiseaux ne trouvent plus de nourriture ou restent prisonniers de la glace qui s'est formée sur l'ensemble des étangs. Au fur et à mesure que le temps passe les animaux s'affaiblissent de plus en plus.

Grâce à la détermination des bénévoles, salariés du réseau LPO et des personnes de bonne volonté, une cinquantaine de flamants roses est déjà à l'abri et soigné, transféré sur Pont de Gau et sur la clinique du docteur Péricard.

Malgré un redoux de la météo, la mobilisation doit continuer et se renforcer.

La LPO tient à remercier le zoo du Lunaret de Montpellier pour son aide, ainsi que la société MAZURI qui n'a pas hésité à faire un don de 20 sacs de 25 kg de nourriture pour les flamants roses et offert la livraison via les transports GEODIS qui a également fait un geste commercial.

Centre de soin LPO 34 : 06 29 81 66 31

Site internet : http://herault.lpo.fr

Sauvetage des flamants roses. LPO Hérault. (transfert de flamants roses en détresses de l'Aude et de l'Hérault réalisé par la LPO 34 sur le centre de sauvegarde de Pont

P1030450P1030453P1030454

Partager