À noter dans nos agendas, trois comptages auront lieu cette année en janvier !

Goéland argenté (Larus argentatus) – Crédit photo : Bernard DeceuninckGoéland argenté (Larus argentatus) – Crédit photo : Bernard Deceuninck

Le comptage Wetlands 2018

Nous vous donnons rendez-vous autour de la mi-janvier pour compter les espèces présentes sur les zones humides labellisées « sites Wetlands ».

À quoi servent les données de ce comptage ?

Elles servent à produire des informations régulières sur les statuts, les tendances, la taille et la répartition des populations d’oiseaux d’eau à l’échelle de la France mais aussi  à l’échelle des voies de migration. Les objectifs sont d’une part d’identifier des enjeux de conservation pour les oiseaux d’eau et d’autre part définir les sites à protéger en priorité.

Pourquoi la mi-janvier ?

Car c’est à cette période que la majorité des espèces d’oiseaux hivernant en France sont présentes sur leurs sites d’hivernage.

Comment participer ?

Si vous souhaitez participer à ce recensement vous pouvez contacter la coordinatrice Wetlands France à l’adresse suivante : clemence.gaudard@lpo.fr.

Recensement 2018 des laridés hivernants

Pourquoi une enquête spécifique sur les mouettes, goélands, sternes, guifettes, etc. hivernants ?

Le comptage Wetlands ne permet pas un suivi complet des populations de laridés car ces espèces sont très mobiles durant le jour. Ces comptages spécifiques se font donc à la tombée de la nuit et sur  les dortoirs situés le long du littoral, afin d’obtenir une meilleure estimation des populations hivernantes. 

Quand ?

L’enquête se déroulera aux alentours du 15 janvier 2018. 

Quelles espèces sont concernées ?

Tous les goélands et les mouettes, mais aussi les labbes, sternes et guifettes,

Comment participer ?

Si vous souhaitez participer à ce recensement vous pouvez vous renseigner auprès du coordinateur national Philippe J. Dubois : philippe.dubois@lpo.fr.

Recensement 2018 des Grands cormorans et des échassiers

Pourquoi une enquête spécifique sur les cormorans et échassiers hivernants ?

Le comptage Wetlands ne permet pas un suivi complet des populations des Grands cormorans et des échassiers car ces espèces sont très mobiles durant le jour. L’hiver,  ils se regroupent en dortoirs  à la tombée de la nuit dans les terres. Les supports peuvent être variés : grands arbres, poteaux et fils électriques, ponts,…

La 15e édition du recensement national des Grands cormorans hivernants en France se déroulera cet hiver.

Quand ?

Ce dénombrement au dortoir se fait autour du 15 janvier, de préférence en simultané avec le comptage Wetland afin de limiter le risque de double comptage.

Quelles espèces sont concernées ?

Essentiellement le Grand cormoran (Phacacrocorax carbo). Mais depuis quelques années les échassiers tels que l’Aigrette garzette, la Grande aigrette, le Héron cendré, le Héron garde-bœuf, le Bihoreau gris, … sont également dénombrés. Tout dépend des moyens humains dont disposent les associations locales.

Comment participer ?

Si vous souhaitez participer à ce recensement vous pouvez vous renseigner auprès du coordinateur national Loic Marion : Loic.Marion@univ-rennes1.fr.

Partager