Samedi 10 octobre s’est achevé le 1er colloque international « Avifaune et changement climatique » porté par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN).

Colloque international « Avifaune et changement climatique » - Crédit photo : Antoine Cadi / LPOColloque international « Avifaune et changement climatique » - Crédit photo : Antoine Cadi / LPO

Pendant deux jours, d’éminents scientifiques du monde entier (France, Allemagne, Royaume-Uni, Finlande, Italie, Etats-Unis, Canada) ont exposé les dernières découvertes et offert aux 200 personnes présentes de précieux indices sur ce que l’observation des oiseaux nous apprend des impacts du changement climatique. Ainsi nous savons qu’il existe :

  • Une modification des aires de répartition des espèces qui se caractérise soit par une expansion territoriale soit par un repli des aires.
  • Une modification de la chaîne alimentaire et des impacts sur les phénomènes de migration et de reproduction.
  • Une évolution des phénomènes de migration.

Les scientifiques présents ont été unanimes, à moins de deux mois de la COP21 qui se tiendra à Paris, il est urgent d’atténuer le changement climatique sans quoi l’avifaune ne pourra pas s’adapter aux perturbations qu’il induit. Dans un tel contexte, l’observation des oiseaux par les citoyens est un outil indispensable pour la recherche, notamment pour suivre et comprendre l’évolution des populations. Plus que jamais, l’étude et le suivi des populations d’oiseaux doit être l’affaire de tous.

Plus d'informations

Consultez le communiqué de presse

Quel avenir pour les oiseaux ? Retours sur un colloque international

Quel avenir pour les oiseaux face au changement climatique ? Le rôle des observateurs bénévoles

Partager