Les golfs Blue Green réaffirment pour 3 ans leur engagement en faveur de la préservation de la biodiversité.

Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) - Crédit photo : Fabrice CahezMartin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) - Crédit photo : Fabrice Cahez

Signée mercredi 30 août 2017 par Manuel Biota, Président de Blue Green et Philippe de Grissac, Vice-Président LPO France,  la convention de partenariat s’inscrit dans la continuité d’une collaboration engagée depuis fin 2010.

2010 : une 1re convention d’étude pour mieux connaître et mieux comprendre les enjeux de la biodiversité sur les golfs

C’est dans ce cadre qu’en 2010, la LPO et Blue Green ont signé une première convention d’étude afin d’identifier les enjeux et les priorités de gestion pour préserver et développer la biodiversité des sites golfiques. Des diagnostics écologiques faune flore ont été conduits au cours de la période 2010-2016 sur 19 golfs de la chaîne Blue Green. Ce travail, effectué avec le soutien du réseau d’associations locales de la LPO, a permis d’inventorier la richesse écologique présente sur les golfs, en matière de biodiversité ordinaire mais aussi remarquable avec plus d’une centaine d’espèces patrimoniales relevées (oiseaux, mammifères, amphibiens, insectes, reptiles et flore).

Chaque golf inventorié a fait l’objet de préconisations de gestion en fonction des enjeux écologiques identifiés localement. À la lumière des priorités mises en évidence sur les 19 golfs diagnostiqués, un socle de bonnes pratiques de gestion, simples mais efficaces pour favoriser la biodiversité, a été défini et déployé sur l’ensemble des golfs du réseau Blue Green : fauches adaptées aux cycles reproducteurs de certaines espèces, absence de débroussaillage de bosquets non fréquentés par les golfeurs, maintien de bois morts ou encore réalisation de pentes douces sur les berges des mares ou plans d’eau constituent quelques exemples de pratiques engagées.

2017 : une nouvelle étape pour progresser et pour évaluer l’évolution de la biodiversité

Philippe de Grissac, Vice-Président LPO France et Manuel Biota, Président de Blue Green - Crédit photo : Alexandre Lamoureux Philippe de Grissac, Vice-Président LPO France et Manuel Biota, Président de Blue Green - Crédit photo : Alexandre Lamoureux La nouvelle convention de partenariat comprend deux volets : un volet d’étude et un volet de mécénat financier.

Le volet « étude » apporté par la LPO, vise à accompagner Blue Green dans le déploiement de sa démarche. Ce volet passe notamment par la formation des personnels d’entretien des parcours sur les questions de biodiversité et les bonnes pratiques de gestion. Un travail de définition d’indicateurs simples de biodiversité sera réalisé avec les experts de la LPO pour évaluer et suivre dans le temps l’efficacité des mesures de gestion mises en œuvre.

Le volet « mécénat » soutient la relation durable établie entre Blue Green et la LPO. Il porte sur le soutien financier de l’observatoire « Oiseaux des Jardins », un programme de sciences participatives où experts naturalistes et citoyens interagissent en faveur de la connaissance et de la préservation de la biodiversité.

Plus d’informations

Consultez le site de notre partenaire Blue Green : www.bluegreen.com

Partager