La LPO vous parle du baguage des oiseaux, une activité vieille de plus de 100 ans !

650 350Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica) – Crédit photo : Fabrice Croset

En France, le baguage se pratique depuis 1911 sous l’égide du Museum National d’Histoire Naturelle et sous contrôle du Centre de Recherche sur la Biologie des populations d’Oiseaux (CRBPO). A ce jour, près de 7 millions d’oiseaux ont déjà été bagués sur le territoire français.

Le baguage, c’est quoi ?

L’activité de baguage est une pratique qui consiste à placer une bague sur la patte de l’oiseau capturé. Cette bague a un code d’identification unique. Les principales caractéristiques de l’oiseau (nom de l’espèce, âge, poids, …) y sont alors renseignées, permettant une identification plus rapide et plus efficace des espèces.

Ainsi grâce au marquage, il est possible de suivre un oiseau à titre individuel mais également d’estimer l’état de santé de cette espèce.

Une meilleure connaissance des espèces

Les données récoltées par le baguage sont traitées et mutualisées dans l’espace européen. Un très grand nombre d’informations est centralisé et offre la possibilité de mesurer la vulnérabilité des espèces et d’en appréhender les causes (modification ou disparition des habitats, changements climatiques, pollutions, mortalité et prélèvements, …).

C’est en pratiquant cette activité depuis de nombreuses années que la LPO participe à la recherche et l’amélioration de la connaissance des populations d’oiseaux.

Le printemps approche, les oiseaux aussi

Sur la Réserve naturelle de Moëze-Oléron, la LPO pratique de manière très régulière le marquage des oiseaux depuis 2001, ce qui fait de la réserve l'une des cinq plus importantes stations de baguage de France !

Tous les ans, à l’occasion des Journées européennes de la migration (premier week-end d’octobre), la station de baguage de Plaisance ouvre ses portes au grand public, offrant à chacun la possibilité  de découvrir cette pratique centenaire.

Cette année, les premières Gorgebleues à miroir nicheuses ont déjà été observées suivis de quelques beaux passages d’hirondelles. Il faudra patienter jusqu’au mois d’avril pour que les Tourterelles des bois, Bergeronnettes printanière, Hypolais polyglotte et Rousseroles effarvatte pointent le bout de leur nez.


A venir en Septembre 2019

Participez au jeu-concours de la réserve de Moëze-Oléron en tentant de découvrir quel sera le 200,000ème oiseau bagué de la réserve !


Plus d'informations

Consultez le site de la Réserve naturelle de Moëze-Oléron

Partager