Enfouis à plus de 1500 mètres de profondeur le gaz et le pétrole de schiste sont extraits en injectant dans la roche de l'eau et des produits chimiques à très haute pression.

Ces hydrocarbures accompagnés de métaux lourds remontent ensuite à la surface où ils sont traités plus ou moins correctement. Cette méthode de fracturation hydraulique de la roche n'est pas sans danger à l'instar de ce qu'il se passe en Amérique du Nord*.

 

Le gaz de schisteShéma d'extration du gaz de schisteDevant la polémique actuelle sur l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste sur le territoire français, la dangerosité de la fracturation hydraulique et l'impact sur l'environnement, le RAC-France et ses associations membres** ont adressé une note de position à l’attention du Président de la République, du Gouvernement et des parlementaires et demandent :

L’interdiction de l’exploration et l’exploitation de gisements d’hydrocarbures non-conventionnels sur l’ensemble du territoire national français, l’abrogation immédiate des arrêtés ministériels accordant l’ensemble des permis exclusifs de recherche d’hydrocarbures non-conventionnels sur le territoire national et enfin une modification du code de l'environnement pour que, dans le cadre de la délivrance de permis exclusifs de recherches et d’octrois de concession de mines prévus dans le code minier, les modalités de consultation du public soient applicables, que des études d'impact soient menées au préalable, et que dans le cadre de l’octroi de permis de recherches, une enquête publique préalable soit menée.

Un rassemblement régional organisé par le Collectif « STOP PETROLE DE SCHISTE 77 » est prévu le samedi 16 avril à 15h Place de l'Europe à Meaux (77)  contre le saccage du territoire pour quelques gouttes de pétrole de schiste.

Signez la pétition en ligne Gaz de schiste NON merci.

Pour en savoir plus et être informé Consultez le site De l'eau dans le gaz.

Consultez le document PDF. Changements climatiques : les impacts de l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste.

* Un film documentaire intitulé Gasland (2010), de Josh Fox, traite des impacts (sur l'eau et la santé notamment) de la fracturation hydraulique. On y voit notamment un exemple de dégazage de méthane dissous dans l'eau potable, assez important pour produire une flamme et une explosion quand on présente un briquet devant le robinet au moment de son ouverture.

** Réseau Action Climat-France dont fait partie la LPO.

RAC-F

Partager