Le printemps est là, vous pouvez arrêter le nourrissage !

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) et Verdier d'Europe (Chloris chloris) - Crédit photo : Joel HuetChardonneret élégant (Carduelis carduelis) et Verdier d'Europe (Chloris chloris) - Crédit photo : Joel Huet

Le nourrissage des oiseaux des jardins est une activité répandue. L'observation des oiseaux venant se nourrir aux mangeoires procure du bien-être mais avec l'arrivée des beaux jours, il est important d'arrêter le nourrissage ! Vous pouvez toutefois continuer à les observer et participer au week-end national de comptage des oiseaux des jardins.

La LPO préconise un nourrissage seulement durant la mauvaise saison, en période de froid prolongé. Il peut globalement être pratiqué de la mi-novembre à fin mars.

Cependant il n'est pas conseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été. Car, d'une part beaucoup d'entre eux deviennent insectivores à cette saison, et d'autre part, afin de ne pas créer de relation de dépendance vis-à-vis des jeunes oiseaux de l'année qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

La LPO insiste particulièrement car depuis quelques jours, nous recevons des messages et des appels de sympathisants désarmés face à des oiseaux fatigués, agonisants, mourants voire morts, aux mangeoires (et baignoires). Ces oiseaux sont probablement touchés par l'une des maladies fréquentes chez les oiseaux : la salmonellose.

Les conseils du programme « oiseaux en détresse » en cas de découverte d'oiseaux affaiblis, mourants ou morts :

  • Vider tous les points d'eau et de nourriture et arrêter le nourrissage.

La meilleure mesure de prévention est la séparation des oiseaux atteints des oiseaux porteurs. Pour se faire, il faut arrêter tous rassemblements et tout nourrissage pendant 10-15 jours minimum, afin de laisser le temps aux oiseaux de se disperser.

  • Nettoyage des mangeoires et des baignoires.

Dans ce cas, il faut les désinfecter. Même si, dans un premier temps, vous les nettoyez (brossez par exemple) pour retirer les fientes et les aliments, désinfectez-les ensuite à l'aide de l'eau de javel ou avec un produit spécifique. Attention pour une meilleure efficacité du produit, diluez de préférence avec de l'eau froide. Rincez bien à l'eau claire et laissez sécher.

Pour mieux comprendre la salmonellose…

Description

La salmonellose, est causée par une bactérie du genre Salmonella. Elle est probablement la maladie la plus fréquente chez les oiseaux à la mangeoire.

Les symptômes

Amaigrissement, signes de dépression, plumage ébouriffé, gonflement des paupières. Les oiseaux infectés peuvent aussi sembler léthargiques et se laisser facilement approcher. Certains individus ne présentent aucun symptôme mais sont des porteurs sains.

Voie de contamination

La maladie se propage par la nourriture ou par l'eau contaminées (car c'est l'eau et la nourriture qui sont contaminées) par les fientes des individus infectés.

Espèces touchées

Tous les oiseaux des jardins peuvent être touchés, notamment les fringilles (Verdiers d'Europe Carduelis chloris, Tarin des aulnes Carduelis spinus…) qui sont les plus sensibles.

La LPO vous offre l'opportunité d'accueillir la nature chez vous : créez votre Refuge ! En rejoignant le 1er réseau de jardins écologiques de France, vous êtes régulièrement informé de ce qu'il faut faire ou non pour soutenir au mieux la biodiversité de proximité

Partager