La LPO vous donne les clés pour mettre en place un chantier respectueux de la nature.

Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) - Crédit photo : Fabrice CahezHirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) - Crédit photo : Fabrice Cahez

La place de la nature en milieu urbain...

Le milieu urbain occupe aujourd'hui une part de plus en plus importante dans notre paysage. En 2019, 85% de la population française vit dans une aire urbaine. Et en 2050, 75% de la population mondiale vivra en zone urbaine.

Nous savons que la nature en ville présente bien des avantages :

  • S’adapter au changement climatique et lutter contre les « îlots de chaleur » ;
  • Limiter la fragmentation des habitats et limiter la perte d’espèce ;
  • Participer au bien-être général des habitants d’un territoire et à son attractivité.

Alors quelles sont les méthodes pour l'accueillir ?

 Afin d’aider les entreprises à intégrer les enjeux de la biodiversité au sein de leurs activités et plus spécifiquement dans le cadre de chantiers urbains (construction, déconstruction, réalisation des voies d’accès, mise en œuvre des réseaux d’alimentation en eau, en électricité et en télécommunication) un guide co-rédigé par la LPO, l’association Nord Nature Chico Mendès, l’Etablissement Public Foncier Nord-Pas de Calais en partenariat avec Rabot Dutilleul Construction, EGF.BTP, la DHUP, le Cerema, Bouygues Construction, Eiffage Construction, Vinci Construction et la Fondation Gecina est sorti.

Ce guide, destiné aux acteurs de la ville et du chantier urbain, présente des méthodes pour accueillir la biodiversité ou la préserver à toutes les étapes du chantier.

Quelques méthodes pour conserver la biodiversité lors d’un chantier :

Plus d'informations :

Consultez le guide et l’ensemble des actions possibles : https://urbanisme-bati-biodiversite.fr/presentation/actualites/guide-biodiversite-et-chantiers

Partager