Ce matin du 6 juillet, à port d'Envaux (17), un promeneur remarque une loutre qui se déplace avec difficulté. Il décide de la secourir et l'emmène chez son vétérinaire à Saint Savinien (17). Se met alors en place une véritable chaîne de solidarité pour aider cette loutre mal en point.

Loutre_rcupr_en_17_-_Blsse_arrire_-_Photo_Xavier_Reyrat_13 Photo Xavier RebeyratLe hasard faisant bien les choses, la vétérinaire de garde qui réceptionne l'animal, est membre du Réseau de Collecte et de Transport LPO de Charente-Maritime. Après un examen rapide, elle constate un problème à l'arrière train de l'animal.

Rapidement, la vétérinaire contacte les bénévoles LPO proches de la clinique afin qu'ils prennent en charge l'animal pour le transporter vers un Centre de Sauvegarde habilité et équipé. En attendant, la jeune loutre est placée au calme dans un box.

L'animal, transféré en soirée, au Centre de Sauvegarde de Charente-Nature à Torsac en Charente (16), subit un nouvel examen médical qui confirme des problèmes sur l'arrière train et qui détermine qu' "elle" était en fait un jeune mâle.

Loutre_rcupr_en_17_-_Blsse_arrire_-_Photo_Xavier_Reyrat_79Photo Xavier RebeyratEpuisée par le stress, le voyage, et les examens, la jeune loutre a été ravie de se voir attribuer un joli carton avec de la paille où elle a beaucoup dormi.

Depuis, ses problèmes ont quasiment disparu et elle se porte à merveille. La loutre restera au centre de Torsac jusqu'à fin août et sera ensuite confiée au Centre de Sauvegarde de Tonneins dans le Lot-et-Garonne (47) avant une remise en liberté, qu'il faut espérer en Charente-Maritime.

On peut saluer et remercier ici toutes les personnes de bonne volonté qui ont participé à ce sauvetage et qui contribuent à maintenir sur nos territoires, cette chaîne de solidarité.

Pour en savoir plus : Consultez les pages Oiseaux en détresse

Partager