Plus de 10 500 jardins ont participé cette année : record battu ! Bravo à tous !

Mésange domestique (Parus major), observée dans plus de 83% des jardins participants - Crédit photo : Fabrice CahezMésange charbonnière (Parus major), observée dans plus de 83% des jardins participants - Crédit photo : Fabrice Cahez

Une importante mobilisation citoyenne

10 664, c’est le nombre exact de jardins depuis lesquels les oiseaux ont été compté durant ce week-end. La plus grosse mobilisation depuis la création de ce comptage en 2013 ! Dans certains départements, comme les Deux-Sèvres, le Cantal ou les Pyrénées Orientales, le nombre de jardins participants ont plus que doublé depuis l’année dernière.

Des oiseaux moins présents durant l’hiver

Vous avez été nombreux à nous faire part de votre inquiétude avant et durant l’hiver, constatant un nombre très faible d’oiseaux dans les jardins. Et cela sur la totalité du pays.

Il semblerait effectivement que cette année les oiseaux aient moins fréquenté les jardins que lord de l’hiver 2017-2018. Ce sont en moyenne 35 oiseaux par jardin qui ont été observé contre 38 l’année passée. Bien que la Mésange charbonnière, le Rougegorge familier et la Mésange bleue soient les espèces qui ont fréquenté le plus souvent nos jardins, c’est toutefois le Moineau domestique qui a été observé en plus grand nombre. Découvrez au fil du bilan tous les résultats de cette opération.

À vos agendas, le prochain week-end de comptage aura lieu en mai ! 

Quelles espèces vont profiter de la douceur estivale pour nicher dans nos jardins ? Pour le savoir, nous vous invitons à participer au comptage qui aura lieu le week-end du 25 et 26 mai 2019. Le protocole est le même : il vous suffit de compter pendant une heure les oiseaux posés dans votre jardin, votre balcon ou un parc public et d’enregistrer vos données sur le site de l’Observatoire des oiseaux des jardins. Pour toute question ou problème concernant l’utilisation de ce site, consultez notre Guide d’aide à l’inscription et à la saisie de données.

Bonnes observations à tous !

Partager