Avant le 10 mai 2019, dites non à la chasse de 4,500 Pigeons à couronne blanche et 1,500 Grives à pieds jaunes.

Pigeon à couronne blanche (Patagioenas leucocephala) – Crédit photo : Frantz DuzontPigeon à couronne blanche (Patagioenas leucocephala) – Crédit photo : Frantz Duzont

Pour participer, écrivez à cette adresse : chasse.guadeloupe@developpement-durable.gouv.fr. Invitez vos amis et votre famille à participer à leur tour à cette consultation publique.

Vous pouvez personnaliser votre participation en vous appuyant sur les éléments suivants :

La préfecture de Guadeloupe souhaite continuer à autoriser la chasse du Pigeon à couronne blanche et de la Grive à pieds jaunes ! Or le Pigeon à couronne blanche est sur le point de s’éteindre en Guadeloupe. Il classé « en danger » sur la liste rouge de l’IUCN. Quant à la Grive à pieds jaunes, l’espèce est confrontée à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage. Présente uniquement dans les Petites Antilles, elle n’est plus observée que dans trois îles au monde (Dominique, Montserrat et Guadeloupe) et semble avoir disparu de l’île de Sainte-Lucie.

Même si sous la pression de la LPO, l’ASFA et l’ASPAS, le préfet a diminué la période de chasse et fixé des quotas de prélèvement (4,500 Grives à pieds jaunes et 1,500 Pigeons à couronne blanche) et une réduction du nombre de jours chassés, ces mesures sont insuffisantes à assurer la conservation de ces deux espèces et le contrôle du respect de ces mesures ne pourra pas être pleinement assuré par une police de l’environnement en sous-effectif.

La protection stricte de ces espèces est la seule solution.


Plus d'informations

 

Téléchargez le projet d'arrêté relatif à la saison de chasse 2019-2020 dans la Collectivité de Saint-Martin

Téléchargez le projet d'arrêté relatif à la saison de chasse 2019-2020 dans le département de la Guadeloupe

Téléchargez l'avis de mise à disposition du public sur le projet d'arrêté

 

 

Partager