La LPO vous invite à participer à l’enquête publique lancée par l’Union européenne sur les moyens d’enrayer la baisse brutale des populations de pollinisateurs.

syrphe alain boullah 650Syrphe (Sphaerophoria) – Crédit photo : Alain Boullah

Le rôle essentiel des pollinisateurs dans leur écosystème

Au-delà de l’Abeille mellifère, ce sont près de 1 000 espèces de pollinisateurs sauvages qui permettent la reproduction de 80% des espèces de plantes connues. L’arboriculture, le maraichage, les légumineuses en ont aussi besoin pour assurer 30% de notre alimentation quotidienne. Ils en sont désormais empêchés par les insecticides que l’homme répand sur ses cultures, et notamment les néonicotinoïdes.

Cependant, les pollinisateurs ne sont pas les seuls à pâtir de ces poisons. Tous les invertébrés aquatiques et terrestres en sont victimes, créant ainsi de graves manques dans les chaînes alimentaires. Les espèces prédatrices qui en dépendent sont à leur tour touchées, notamment les passereaux, les phasianidés, les poissons, les batraciens, certains reptiles...

Face à cette situation alarmante, des mesures doivent être prises et vos réponses aideront l’Union à les formaliser. Attention cependant, cette enquête dure 20 minutes et pourra vous sembler techniquement complexe, aussi nos réponses sont disponibles sur notre site. Le choix de la langue est à faire en haut à droite, et vous pouvez laisser un avis personnel en dernière partie de questionnaire. N’oubliez pas de le partager, chaque réponse compte.

Plus d’informations

L’enquête sur les pollinisateurs

 

 

Partager