À l’occasion de l’inauguration de l’exposition « 34 merveilles du Monde », Allain Bougrain Dubourg est intervenu au sein du panel des intervenants, aux côtés du Ministre délégué chargé du développement, Pascal Canfin.

Allain Bougrain Dubourg président de la LPO et Pascal Canfin Ministre délégué chargé du développement - crédit photo : Awatef AbiadhAllain Bougrain Dubourg président de la LPO et Pascal Canfin Ministre délégué chargé du développement - Crédit photo : Awatef AbiadhSuite à l’accord du Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, et du Ministre délégué chargé du développement, Pascal Canfin, l’installation de l’exposition « 34 Merveilles du Monde » sur les grilles de Convention a eu lieu le 17 décembre 2013 et il est prévu qu’elle y reste jusqu’à fin mars 2014. Elle illustre de façon attractive et accessible notre action environnementale, renforce le réseau d’ONG environnementales autour du ministère et engage une collaboration avec le magazine « Terre Sauvage », premier relais des sujets environnementaux dans la presse nationale auprès du grand public.

Cette exposition fait en ce moment même l’objet d’une valorisation forte à l’occasion du la sortie du numéro 300 de Terre Sauvage et permet de communiquer sur les actions du MAE, de l’AFD et du FFEM en faveur de la biodiversité.

25 exemplaires de cette exposition seront envoyés dans un certain nombre d’ambassades pour y être présentés dans les Instituts français, Alliances françaises et autres établissements publics de notre diplomatie.

L’ensemble du dispositif a été conçu conjointement par la participation de Bayard, du CEPF, de NPL et de la LPO, et a reçu le soutien de l’AFD et du MAE.

La LPO/BirdLife en France œuvre pour la conservation de la nature dans notre pays depuis plus de 100 ans, il est donc tout naturel pour la LPO de se joindre au consortium de BirdLife International pour faire partie de l’équipe de mise en œuvre régionale du Programme Bassin méditerranéen pour le CEPF (Fonds de Partenariat Crédit photo : Awatef AbiadhCrédit photo : Awatef Abiadhpour les écosystèmes critiques), plus spécifiquement en Afrique du nord. Ce rôle nous a offert l’opportunité d’échanger notre savoir-faire de protection de la nature, avec la société civile de cette région d’Afrique (Libye, Tunisie, Algérie, Maroc et Cap-Vert), région dans laquelle nous n’avions pas eu un partenariat directe jusqu’au présent.

Le mécanisme des petites subventions du CEPF est géré directement par l’équipe de mise en œuvre régionale, et par conséquent donne plus de visibilité sur le rôle de la LPO dans la protection de la nature dans ces pays qui viennent de vivre une révolution sociale ayant des impacts directs sur la biodiversité. Dans ce cadre, de nombreuses propositions de projets ont été reçus, révisés ensemble avec les associations de protection de la nature, des communautés locales, ou même des universités ; certains ont été acceptés sur la base de la compétence et le besoin de protection. Par exemple la nécessité de sensibiliser les touristes à l’importance de la tranquillité des plages pour la nidification des tortues à Boavista (Cap Vert) et aux Allain Bougrain Dubourg, Aissa Moali ornitologue algérien et Philippe de Grissac vice-président de la LPO devant l'exposition - crédit photo : Awatef Abiadh  Allain Bougrain Dubourg, Aissa Moali ornitologue algérien et Philippe de Grissac vice-président de la LPO devant l’exposition - crédit photo : Awatef Abiadhiles de Kuriate (Tunisie), la mise en place de pépinières de plantes médicinales pour diminuer la pression sur la flore sauvage dans le parc de Toubkal (Maroc) ou la création des clubs d’environnement dans les écoles de Ayn Alghazala et Tobrouk (Libye).

La LPO est en relation étroite avec les associations porteuses de projets, non seulement pour assurer le bon déroulement des projets mais aussi pour donner des conseils, prévoir des formations et aider dans la phase d’élaboration de projet.

Le travail de la LPO au sein de l’équipe de mise en œuvre du CEPF pour le Bassin méditerranéen permet de comprendre et soutenir l’émergence d’acteurs engagés en faveur de la biodiversité, acteurs eux-mêmes issus de la société civile en Afrique du Nord.

Pour en savoir plus

Bassin méditerranéen : Une biodiversité exceptionnelle à sauvegarder d’urgence

Les 34 merveilles du monde

Partager