Le 23 octobre dernier, le Parlement européen s'est positionné en faveur des poissons et des pêcheurs. Largement interpellés par la société civile, sur la surpêche et la dégradation des océans, les eurodéputés ont soutenu l'augmentation de la part de l'enveloppe des fonds européens consacrée à ces problèmes.

Dessins de la campagne « Paint a Fish » pour une pêche durable organisée dans le cadre d'OCEAN2012Dessins de la campagne « Paint a Fish » pour une pêche durable organisée dans le cadre d'OCEAN2012En octobre, la LPO a demandé à ses adhérents et sympathisants d'interpeller leurs eurodéputés pour qu'ils garantissent une pêche durable par le biais de leur vote au Parlement européen.

La commissaire européenne chargée de la pêche, Maria Damanaki, s'est déclarée " globalement satisfaite " des positions du Parlement. " Voilà qui va permettre de se concentrer sur des projets en faveur d'un avenir durable pour l'industrie de la pêche et les régions côtières ", s'est-elle réjouit dans un communiqué.

Le 23 octobre, les députés européens ont procédé au vote du règlement du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Ce fonds s'élève à hauteur de 6,4 milliards d'euros pour la période 2014-2020. La réforme de la politique commune de la pêche (PCP) adoptée en février dernier a pour objectifs affirmés la fin de la surpêche dans l'UE et la reconstitution des stocks halieutiques. L'efficacité de sa mise en œuvre est conditionnée par le soutien que lui apportera le FEAMP.

Les députés européens ont soutenu une augmentation substantielle ( jusqu'à 40%) de l'enveloppe consacrée à la collecte des données et aux mesures de contrôle sur la pêche et d'exécution ; ils ont également renforcé les dispositions de suspension des subventions en cas de non-respect des règles de la PCP. Cependant, ils ont également voté pour certaines mesures reconnues comme étant des facteurs de surpêche.

Dès novembre, les négociations s'ouvriront entre le Parlement, la Commission et les ministres de la Pêche en vue d'adopter la version finale du FEAMP.

La LPO remercie tous ceux qui ont participé à cet appel en ligne.

Partager