Organisé par l'Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes, le  concours « Villes et Villages  Étoilés », gratuit et ouvert à toutes les communes de France quelle que soit leur taille, vise à promouvoir la qualité de la nuit pour les humains comme pour la biodiversité nocturne, à réduire la pollution lumineuse  et à éviter les dépenses budgétaires et consommations d'énergie inutiles. En partenariat avec la LPO.


villesetvillagesetoilésCette quatrième édition du concours de l'ANPCEN est soutenue par les Parcs Naturels Régionaux, les Parcs Nationaux de France, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, et les Ecomaires.

« Nous remettons un label « Villes et Villages Étoilés », allant d'une étoile à cinq étoiles, en fonction des progrès accomplis dans une  démarche volontaire  par les  communes participantes les plus méritantes, qui peuvent ainsi  valoriser cette distinction  sur  des panneaux  à poser aux entrées de ville. Nous leur adressons également  un diplôme personnalisé avec un  courrier  indiquant  des axes  individualisés  de progrès possibles. Les communes  nous disent  aussi s'appuyer  sur le formulaire  du concours pour connaître les questions leur permettant de progresser. » précise l'ANPCEN.

Nouveau : un questionnaire enrichi

De nouvelles questions permettent de connaître les actions de sensibilisation, vers les citoyens,  à  la qualité de la nuit et aux  économies d'énergie,  les  décisions  des communes pour protéger  la biodiversité nocturne et  le  ciel étoilé,  leur connaissance de la nouvelle loi visant à réduire les nuisances lumineuses et  de connaître celles qui sont liées  à un parc naturel régional ou un parc national.

L'ANPCEN a bien sûr  maintenu le panel des questions concernant l'orientation  des flux lumineux, la colorimétrie des lampes, la gestion des illuminations de fin d'année et l'engagement des communes pour limiter pollution et nuisances lumineuses.  Le questionnaire tient compte de la réduction de la puissance, lorsqu'une extinction n'est pas possible dans certains secteurs d'une grande agglomération, ainsi que du développement émergent de nouvelles technologies avec les luminaires à LEDs, dans l'objectif d'encadrer leur utilisation et limiter au mieux leurs nuisances spécifiques.

Pratique
Le questionnaire sera  téléchargeable  : à partir du lundi 14 mai 2012.  Il doit être rempli en ligne.
Les réponses doivent parvenir au plus tard le 1er novembre 2012.

Toutes les informations nécessaires,  le dossier de participation et le règlement du concours sont consultables sur le site www.villes-et-villages-etoiles.fr

Critères de notation
Comme pour les éditions  précédentes, l'ANPCEN souhaite valoriser  les communes pratiquant ou développant l'extinction complète ou partielle en milieu de nuit, l'utilisation de balisage passif, l'absence de mise en lumière du patrimoine naturel et limitée des bâtiments, ainsi que la marginalisation des lampes à lumière blanche néfastes pour l'environnement. Le concours  vise également à soutenir les municipalités, petites ou grandes,  qui maîtrisent mieux la consommation électrique liée à l'éclairage public et optimisent la direction des lumières. L'implantation  de dispositifs  à faisceau de rayonnement laser ou de toute autre technologie est fortement pénalisée.
Les données recueillies seront dépouillées par l'ANPCEN. Ses correspondants locaux sur le terrain effectueront une vérification des informations communiquées par les communes.

Résultats
Pour la première fois cette année, un jury national distinguera 3 à 5 communes parmi  les labellisées et leur décernera des prix spéciaux récompensant des efforts spécifiques.

A l'issue du concours, l'ANPCEN envoie à toutes les communes participantes un courrier personnalisé les informant  des  axes d'améliorations possibles et leur indiquant  leur positionnement par rapport aux étiquettes environnementales que l'association a développé. Celles-ci permettent de maîtriser et minimiser les nuisances lumineuses, en s'appuyant sur 4 critères principaux complémentaires et indissociables : (1) la quantité de lumière totale émise dans l'environnement, (2) l'orientation de la lumière, (3) la distribution spectrale des lampes et (4) la consommation globale tenant compte du  temps de fonctionnement de l'éclairage public.

Ces étiquettes figurent aussi dans la nouvelle charte que l'ANPCEN propose aux communes qui sont prêtes à signer des engagements volontaires.

Les communes se voient décerner un diplôme remis publiquement et le label leur permet de pouvoir poser les panneaux « ville étoilée » ou « village étoilé » aux entrées de commune suivant  la notation obtenue.

Contacts presse : Agence Géraldine Musnier – 04 78 91 19 75
Géraldine Musnier : geraldine@agencegeraldinemusnier.com
Isabelle Larçon : isabelle@agencegeraldinemusnier.com

Contacts concours :
Pour tout renseignement global sur le concours : concours@villesetvillagesetoiles.fr
Inscriptions pour les communes : www.villes-et-villages-etoiles.fr

ecomaires lpo

pnfpnr

Partager