Vatours fauves (Gyps fulvus), Sénégal - Crédit photo : Alison DuncanVatours fauves (Gyps fulvus), Sénégal - Crédit photo : Alison Duncan

La LPO étend son action de la protection de la biodiversité en Europe et à l'international, par le biais de la Mission International (BirdLife France) et en collaboration étroite avec BirdLife International.

BirdLife International est une alliance internationale d'organisations non-gouvernementales de protection de la nature. Cette alliance a pour but de coordonner des actions de protection de l'environnement au niveau international www.birdlife.org. La LPO intègre ce réseau en 1995 et en devient le Partenaire officiel pour la France.

Le déploiement de son action se traduit par l'intégration des priorités de la LPO dans les instances européennes et internationales et par sa contribution à la solidarité inter-associative au sein du réseau BirdLife International, là où la LPO a une compétence à apporter.

Au niveau Européen

Le champ d'action de la LPO au niveau européen lui permet de contribuer de façon directe ou indirecte à des actions de lobbying visant la constitution, l'orientation ou la mise en œuvre de réglementations européennes. Ces actions de lobbying sont menées conjointement avec BirdLife Europe qui coordonne les 28 Partenaires de BirdLife dans l'Union Européenne leur permettant ainsi de statuer sur les décisions de la Commission Européenne et du Parlement Européen et d'être entendus.

Dans ce cadre, elle participe, en collaboration avec son homologue bulgare, la BSBP (BirdLife Bulgarie) à un projet pédagogique à destination des lycéens : « L'Europe à tire d'ailes ». Celui-ci a pour but de sensibiliser les lycéens à ce qu'est l'UE et d'aborder avec eux les politiques de protection de la nature de l'Union européenne.

Elle soutient également l'intérêt du vote européen dans la préservation de la biodiversité. Ainsi la LPO a appelé les lecteurs à se mobiliser lors de chaque élection européenne, pour faire entendre l'importance de la prise en compte des enjeux environnementaux dans la construction de l'Union Européenne.

Au niveau mondial

Le champ d'action de la LPO au niveau international se traduit par le soutien du développement du réseau francophone de BirdLife (Maghreb, Afrique de l'Ouest, Afrique Centrale…) grâce à l'identification et au renforcement des capacités des associations locales, représentants potentiels ou existants de BirdLife. Et en nouant des partenariats avec des associations locales, en valorisant et appuyant leurs projets de terrain.

C'est le cas au Burundi, où la Mission International de la LPO apporte son soutien à l'Association Burundaise pour la protection de la Nature (ABN), partenaire désigné de BirdLife International au Burundi.

C'est aussi le cas au Sénégal où la Mission International a contribué à l'élaboration d'un projet de conservation participative et de valorisation de l'île de Kousmar ayant pour objectif de concilier une utilisation durable des ressources de l'île par les populations locales et la conservation du dortoir nocturne des Faucons crécerellettes. Cela à travers la mise en place d'un espace naturel communautaire.

Ce projet est mené en collaboration avec la Mission Rapaces, le CNRS de Chizé et le NCD Sénégal (Nature-Communautés-Développement), et relayé sur le terrain par la NCD et la Direction des Eaux et Forêts du Sénégal, gestionnaire de l'exploitation des ressources naturelles du site.

Ce programme de conservation participative a permis de développer des activités génératrices de revenus dans 7 villages de Ndiaffate, près de Kaolack.

Le champ d'action de la LPO au niveau international se traduit également par un autre moyen d'action : le CEPF (Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques). Dans ce cadre, elle coordonne l'équipe de mises en œuvre régionales des Profils écosystémiques du CEPF dans le bassin méditerranéen (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) et au Cap Vert, grâce à un partenariat avec DOPPS/BirdLife Slovénie, le secrétariat de BirdLife International à Cambridge et le secrétariat de BirdLife International au Moyen-Orient.

Créé en 2000, le CEPF est l'une des principales initiatives mondiales permettant aux acteurs non-étatiques d'influencer et de participer à la conservation des écosystèmes parmi les plus critiques au monde (les Hotspots de la biodiversité).

partner-banner 441

Partager