Les tempêtes successives semblent avoir fortement affecté les populations hivernantes d'alcidés (Macareux moine, Guillemot de Troïl, Pingouin torda) déjà très affaiblies par le manque de nourriture.

Avec le soutien de l'Agence des aires marines protégéesAvec le soutien de l'Agence des aires marines protégéesLa LPO vous informe et vous donne la conduite à tenir en cas de découverte d'oiseaux vivants ou morts.

Mise à jour du 5 mars :

La Charente-Maritime : département le plus touché par les échouages d'oiseaux marins ! Consultez le communiqué de presse et la carte de répartition des échouages.

Mise à jour du 27 février :

Résultats provisoires de l'enquête « oiseaux échoués » en Golfe de Gascogne
Espèces d'oiseaux
Nombre d'oiseaux échoués
Macareux moine 14455
Guillemot de Troïl 5443
Pingouin torda 376
Alcidé indéterminé 671
Mouette tridactyle 392
Fou de Bassan 92
Fulmar boréal 44
Autres espèces ** 94
Total façade atlantique
21567

* issu des observations réalisées par les associations littorales de protection de la nature et leurs réseaux de bénévoles. Ces chiffres sont en évolution permanente et représentent un nombre minimum d'oiseaux échoués.

** dont certaines observations remarquables : guillemot de Brunnich, Mergule nain, Océanite tempête, Milan royal, Grand labbe, Plongeon arctique… S'ajoutent aussi d'autres espèces marines : Dauphin commun à bec court, Tortue de Kemp…

Pollution constatée du Finistère à la Charente-Maritime, l'origine du pétrole non identifiée à ce jour

Le CEDRE (Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions) est missionné pour faire des analyses et une enquête judiciaire est actuellement menée pour déterminer la source.

Depuis plus d'une semaine, le littoral atlantique est touché par des arrivées importantes de boulettes de pétrole, de la Charente-Maritime à la Bretagne. Le CEDRE a analysé ce pétrole et il en ressort qu'il porte la même signature chimique qu'il soit récupéré en Charente-Maritime ou en Bretagne. Ce fioul lourd semble avoir séjourné à priori peu de temps en mer et les analyses montrent que les échantillons étudiés ne correspondent à aucune pollution ayant affecté la zone au cours des dernières années : Erika, Prestige et TK Bremen.

Cette pollution ne semble pas aussi résulter de rejets opérationnels effectués par un navire, comme un « dégazage » (vidange intentionnelle). Une enquête judiciaire est en cours.

La LPO est en contact très régulier avec le CEDRE et leur transmet les bilans « échouages ».

Bilan des oiseaux accueillis dans les centres de sauvegarde de l'UFCS

UFCSLa LPO se mobilise aux côtés de l'UFCS, qui assure la coordination nationale des centres de sauvegarde et établit au quotidien un bilan national des accueils dans les centres concernés.

Au 24 février 2014, 2386 oiseaux ont été accueillis (source : UFCS - http://uncs.chez.com/)

 
DatesMacareux moineGuillemot de TroïlPingouin tordaFou de BassanAutres
06/02 52 187 29 9 7
07/02 66 41 31 0 6
08/02 122 28 29 0 9
09/02 60 24 22 0 1
10/02 165 54 62 0 5
11/02 et 12/02 410 182 66 2 19
13/02 15 77 7 0 5
14/02 35 136 4 1 6
15/02 23 79 4 0 2
16/02 18 69 3 1 3
17/02 7 83 6 1 3
18/02 2 24 3 0 3
19/02 6 31 4 1 2
20/02 1 16 2 0 2
21/02 0 6 0 0 0
22/02 0 5 1 0 0
23/02 0 1 0 0 0
Total 982 1043 273 15 73

Par ailleurs 398 oiseaux (286 Guillemots de Troïl, 104 Macareux moines, 3 Pingouins Torda, 2 Mouettes tridactyles, 2 Fous de Bassan et 1 Fulmar boréal) ont été accueillis au centre de sauvegarde d'Audenge, géré par la LPO Aquitaine.

Au total, ce sont donc 2784 oiseaux qui ont été accueillis dans les centres de sauvegarde spécialisés, dont à peine 30% sont arrivés vivants.

Mise à jour du 26 février :

Consultez le communiqué de presse « Oiseaux marins : pas de calme après la tempête »

Transfert de matériel de Rochefort vers le centre de sauvegarde d'AudengeTransfert de matériel de Rochefort vers le centre de sauvegarde d'Audenge avec le soutien logistique du Comptoir Automobile Rochelais - Volkswagen

logo vwComptoir Automobile Rochelais

Mise à jour du 24 février 2014 :

Voici l'état des lieux au 21/02/2014 en Loire-Atlantique : 2444 Macareux, 1020 Guillemots de Troïl, 228 Mouettes tridactyle... Téléchargez le bilan complet.

Mise à jour du 21 février 2014 :

On peut estimer que plus de 15 000 oiseaux se sont échoués le long du littoral, du pays Basque au Finistère sud. Avec plus de 10 000 individus, majoritairement morts, le Macareux moine est l'espèce la plus touchée, suivie de près par le Guillemot de Troïl (plus de 4 000 individus). Un bilan provisoire, qui ne cesse de s'alourdir au fil des jours ! Lire le communiqué de presse.

En Vendée, entre le 1er janvier et le 17 février 2014, ce sont 3 288 cadavres de Macareux, 1 042 de Guillemot de Troïl, ... qui ont été comptabilisés. Voici un bilan téléchargeable des échouages d'oiseaux en Vendée.

Bilan des oiseaux accueillis dans les centres de sauvegarde de l'UFCS

La LPO se mobilise aux côtés de l'UFCS, qui assure la coordination nationale des centres de sauvegarde et établit au quotidien un bilan national des accueils dans les centres concernés.

Au 18 février 2014, 2275 oiseaux ont été accueillis (source : UFCS - http://uncs.chez.com/)

Mise à jour de la clé d'identification des oiseaux échoués :

Pour vous aider à identifier les oiseaux, une clé d'identification des oiseaux échoués afin de reconnaître les oiseaux, voire de déterminer leur âge : téléchargez la clé d'identification en pdf (12 Mo). Ce document a été réalisé par les bénévoles de la LPO Charente-Maritime.

Rappel : mobilisation le week-end du 22-23 février 2014

Un week-end de prospection nationale est organisé les 22-23 février 2014.

Mise à jour du 18 février 2014 :

Un bilan des échouages est disponible sur cette page.

Mise à jour du 15 février 2014 :

Guillemot de Brünnich - Crédit photo : Gilles Bentz / LPOGuillemot de Brünnich - Crédit photo : Gilles Bentz / LPOUne donnée exceptionnelle en provenance du centre de sauvegarde de l'Île Grande. Un oiseau rarement observé en France a été accueilli : un Guillemot de Brünnich trouvé hier dans le sud Finistère (3 mentions en France entre 1978 et 2003 - Inventaire des oiseaux de France / 2008)

Mise à jour du 14 février 2014 :

La LPO estime à au moins 8000 le nombre d'oiseaux échoués dont plus de 6000 macareux moines. La LPO lance un appel à mobilisation pour prospecter le littoral atlantique lors des deux prochains week-end.

Mise à jour du 13 février 2014 :

Alerte niveau 2En Loire-Atlantique, plus de 1000 macareux et 268 Guillemots de Troïl, téléchargez le bilan complet.

En Bretagne, le centre de sauvegarde « Volée de piafs » a transféré 20 Guillemots de Troïl mazoutés vers le centre de l'Ile Grande.

Depuis le début de l'année, 201 oiseaux (dont 100 Guillemots et 69 Macareux) ont été accueillis au centre de sauvegarde d'Audenge en Aquitaine, contre 32 l'année dernière.

Mise à jour du 12 février 2014 :

Quelques cas d'échouages de mammifères marins (dauphins, phoques...) ont été rapportés. Que faire dans un tel cas : http://crmm.univ-lr.fr/index.php/echouages/que-faire

Chers bénévoles,

La LPO fait souvent référence aux 5 000 bénévoles qui s'investissent de manière admirable pour que notre association remplisse sa mission.

Aujourd'hui, je me tourne vers ceux qui collectent les oiseaux marins échoués afin de leur dire, au nom de la LPO, toute notre reconnaissance pour ce travail éprouvant. Merci et bravo à chacun d'entre vous !!!

Sincèrement,

Allain Bougrain Dubourg

Mise à jour du 11 février 2014 :

En Vendée, depuis le 4 février 2014, ce sont 1062 cadavres de Macareux, 240 de Guillemot de Troïl, ... qui ont été comptabilisés. Voici un bilan téléchargeable des échouages d'oiseaux en Vendée.

Mise à jour du 10 février 2014 :

Le littoral atlantique est touché depuis quelques jours par un échouage massif d'oiseaux marins, notamment des alcidés (Macareux moine, Guillemot de troïl et Pingouin torda).

Au 10 février, la LPO dresse un premier bilan global et estime à plus de 5000 oiseaux touchés : environ 1000 oiseaux recensés en Charente-Maritime, plus de 600 en Vendée, 800 en Loire-Atlantique...

Cet échouage massif est principalement dû aux mauvaises conditions météorologiques et notamment aux nombreuses dépressions et à la forte houle qui touche le golfe de Gascogne. Les oiseaux sont ainsi affaiblis et dérivent jusqu'au littoral et beaucoup arrivent morts ou épuisés.

Dans moins de 5% des cas, les oiseaux sont mazoutés. Ceci est probablement dû à des dégazages sauvages lors des dernières tempêtes.

Les oiseaux vivants sont alors pris en charge par les centres de sauvegarde les plus proches. On estime que plus de 300 oiseaux sont actuellement en soins dans les différents centres adhérents de l'UFCS (Union française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage - http://uncs.chez.com/).

La LPO a mis en place un réseau de coordinateurs sur le littoral « tempête Atlantique » et réalisera un bilan des échouages.

Rappel :

Avant tout, ne vous mettez pas en danger, les conditions météorologiques ne sont pas bonnes ! Respectez impérativement les consignes de sécurité transmises par les préfectures.

Guillemot - Gil...
Guillemot - Gilles Bentz
Lavage d'un Mac...
Lavage d'un Macareux - Gilles Bentz
Lavage d'un Mac...
Lavage d'un Macareux - Gilles Bentz
Lavage d'un Mac...
Lavage d'un Macareux - Gilles Bentz
Lavage d'un Mac...
Lavage d'un Macareux - Gilles Bentz
Oiseaux en soin...
Oiseaux en soins - Gilles Bentz
Lavage d'un Mac...
Lavage d'un Macareux - Gilles Bentz
Macareux en soi...
Macareux en soin - Frank Herrmann

Article original :

Depuis plusieurs jours, la LPO est quotidiennement alertée par des personnes découvrant des oiseaux échoués morts ou vivants sur le littoral du Finistère aux Pyrénées-Atlantiques. Certains portent des traces de mazout. Des échouages de mazout (boulettes et quelques plaques) ont également été signalés par la LPO Morbihan entre la presqu'ile de Quiberon et Erdeven.

À titre d'exemple, depuis le 25 janvier ce sont au moins 40 guillemots et près de 20 macareux qui ont été retrouvés épuisés ou morts sur les plages de Charente-Maritime. Une vingtaine de macareux ont été récupérés sur La Baule et des dizaines d'oiseaux sont actuellement en soins dans les différents centres spécialisés de la côte Manche Atlantique.

Conduite à tenir en cas de découverte d'oiseaux vivants ou morts

Avant tout, ne vous mettez pas en danger, les conditions météorologiques ne sont pas bonnes et respectez les consignes de sécurité transmises par les préfectures.

Macareux moine - Crédit photo : Olivier LaluqueMacareux moine - Crédit photo : Olivier LaluqueSi un oiseau, victime de pollution marine (ou suite à une tempête), est découvert vivant ou mort il faut contacter d'urgence le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage le plus proche :

Dpt 35, 22, 29 et 56 : LPO, Responsable : Gilles Bentz
Station ornithologique, Ile Grande 22560 PLEUMEUR BODOU, Tél. : 02 96 91 91 40

Dpt 56 : Volée de piafs, Responsable : Didier Mascy
Pluvigner et Auray Tél. : 02 97 24 83 88 ou 06 08 98 42 36

Dpt 44 et Dpt 85 : Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes, Responsable : Monique L'Hostis
Centre de Sauvegarde, Atlanpole, La Chantrerie, BP 40706, 44307 NANTES Cedex 03, Tél. : 02 40 68 77 76

Dpt 17 : Centre de Sauvegarde du Marais aux Oiseaux, Responsable : Christian Bavoux,
Le Marais aux oiseaux, 17550 DOLUS D'OLERON, Tél. : 05 46 75 37 54

Dpt 33 : LPO, Responsable : Marie Lagarde,
Centre de Sauvegarde, Domaine de Certes, 33980 AUDENGES, Tél. : 05.56.26.20.52

Dpt 40 : Fédération Départementale des Chasseurs des Landes
Centre de Sauvegarde Alca Torda, 149 chemin de faisans, 40120 POUYESSEAUX, Tél. : 05.58.93.92.33

Dpt 64 : Centre de Sauvegarde Helgalaldia, Responsable : Stéphan Maury
Route de Saint-pée, Quartier Arrauntz, 64480 USTARITZ, Tél. : 05.59.49.16.78

Vous trouvez des oiseaux échoués morts ou vivants ?

Voir ci-dessous et pour toutes informations complémentaires, contacter la LPO au 05 46 82 12 34 ou à lpo@lpo.fr

Pour vous aider à identifier les oiseaux, une clé d'identification des oiseaux échoués afin de reconnaître les oiseaux, voire de déterminer leur âge : téléchargez la clé d'identification en pdf (4,9 Mo).

Ce document a été réalisé par les bénévoles de la LPO Charente-Maritime.

Téléchargez la plaquette des oiseaux marins FAME

Dans le cas d'un oiseau mort :

Un animal échoué peut être porteur d'organismes pathogènes : il est très important d'utiliser au minimum une paire de gants jetables en cas de contact nécessaire (mise en sécurité du cadavre vis-à-vis du public, recherche des causes d'échouage, prélèvement de bague, …).

La LPO préconise la mise en place d'un bout de ficelle visible bien noué sur les pattes (ou au pire les ailes), afin que l'oiseau découvert ne soit pas recensé plusieurs fois.

Ne ramassez jamais un oiseau mort, laissez-le en place.

Dans le cas d'un oiseau vivant :

Ne prenez jamais de risques inconsidérés afin d'atteindre l'animal.

Approchez l'oiseau côté mer pour ne pas le repousser à l'eau et l'attraper le plus doucement possible. Utilisez une couverture, une veste, un tissu afin d'immobiliser l'animal sans risque en veillant à maintenir les ailes collées au corps et à couvrir la tête.

Lors de la manipulation, tenez l'oiseau écarté de votre visage et faites attention au bec et aux griffes,En attendant son transport, placez l'oiseau à l'abri dans un carton percé de trous et garni de papier et maintenez le au chaud et au calme.

Il ne faut en aucun cas lui donner à boire ou à manger, ni tenter de le laver vous-même.

Attention : Le transport des espèces protégées est réglementé (1) et les particuliers qui veulent acheminer un (ou des) oiseau(x) vers un centre de sauvegarde doivent obligatoirement :

  • prévenir le centre de sauvegarde de leur arrivée, en précisant le nombre d'oiseaux, et les espèces transportées (si possible),
  • effectuer le transport dans les plus brefs délais et par l'itinéraire le plus direct.

À minima, la LPO a besoin des informations suivantes :

  • Votre nom et votre mail
  • Le secteur parcouru (en km)
  • La date
  • Les espèces vues
  • Le nombre d'oiseaux comptés et leur état (morts ou vivants)
  • Une photo par individu au minimum

Télécharger le document : « Pour participer au suivi des échouages d'oiseaux marins »

La LPO met à disposition une fiche type échouage afin de vous aider (téléchargez la fiche en pdf). 

Il est important que chaque oiseau trouvé soit recensé et informatisé.

Chaque département du littoral atlantique dispose d'une base de données en ligne :

Chaque oiseau doit être localisé précisément.

Pour les personnes ne souhaitant ou ne pouvant saisir les données en ligne, vous pouvez contacter la LPO au 05 46 82 12 34 ou lpo@lpo.fr.

Merci alors de préciser vos coordonnées, l'espèce, le nombre, le lieu exact de découverte, la commune, la cause de la mort, si l'oiseau est bagué (références à relever), si l'oiseau a été individualisé par un bout de ficelle.

Dans tous les cas (y compris sur les bases de données en ligne), une photo nette de chaque oiseau est souhaitable avec au moins 1 photo par oiseau afin que nos experts vérifient l'identification des espèces et les causes de mortalité.

(1) Le transport d'espèces protégées est soumis à autorisation préfectorale. Toutefois, l'instruction PN/S2 n° 93-3 du 14 mai 1993 précise que dans les cas d'urgence, c'est à dire si la survie de l'animal ou sa capacité à être réinséré dans la nature sont manifestement menacées, et en l'absence de meilleure solution, le transport par un particulier du lieu de découverte jusqu'à un centre relais ou de sauvegarde est admis s'il est effectué dans les plus brefs délais et par l'itinéraire le plus direct. Elle stipule aussi que cela ne dispense pas le conducteur de devoir se justifier s'il y a lieu devant un agent de la force publique (Source : Ministère de l'Écologie et du Développement Durable, 1996).

Secourir un oiseau en détresse

Consulter les archives des catastrophes et pollutions maritimes

Fou de Bassan -...
Fou de Bassan - Barbara Hubans
Fou de Bassan -...
Fou de Bassan - Patrick Bonneau
Guillemot de Tr...
Guillemot de Troïl - Jacqueline Gendre
Guillemot de Tr...
Guillemot de Troïl - Jacqueline Gendre
Guillemot de Tr...
Guillemot de Troïl - Guillaume Roy
Macareux moine ...
Macareux moine - Jacqueline Gendre
Macareux moine ...
Macareux moine - Alison Escarment
Macareux moine ...
Macareux moine - Guillaume Roy
Dauphin commun ...
Dauphin commun - Ségolène Travichon - LPO

Partager